Accueil / Actualité / Munich, le salon « High End » 2021 verra se joindre à lui l’audio haute qualité pour l’auto.

Munich, le salon « High End » 2021 verra se joindre à lui l’audio haute qualité pour l’auto.

Reporté en septembre, l’événement consacré à l’audio et à la vidéo de haute qualité va voir son périmètre s’élargir. L’audiomobile en passe de « renter au bercail »…?

 DVSM, 22 avril 2021. C’est une réalité connue depuis longtemps, le lieu où les utilisateurs aiment le plus écouter de la musique n’est autre que leur voiture. Vase clos, sans risque de perturber les tranquillités voisines, l’écoute y est aussi libre en volume et qualité de restitution qu’en genre écouté, cette seconde facette n’étant pas forcément la moins importante. Avec les techniques numériques, le son reproduit a atteint des niveaux de qualité qui lui valent le rejet de la qualification « hi-fi » (peut-être générationnel, voire « géné-irrationnel ») au profit du hi-res. Quitte à afficher des différences, autant le faire par le vocabulaire, au besoin en puisant dans les anglo-barbarismes qui courent les tendances…! Logique, tout comme une sorte de retour du bon son dans un univers que les rayons de la distribution ont assez stupidement délaissés. Dans le salon de la capitale bavaroise dont l’intérêt ne faiblit pas, l’édition 2021 accueillera le haut de la technique dédié à l’automobile.

En parallèle se tiendra avec l’IPS (International Parts + Supply 2021) et le HIGH END 2021 Munich, la première conférence automobile d’ALTI LLC (Audio Loudpeaker Technologies International) en Europe, dans le cadre du MOC de Munich. Cette conférence offrira une plate-forme idéale pour discuter des tendances actuelles de l’industrie, partager des connaissances et communiquer avec des personnes partageant les mêmes idées. La coopération d’ALTI LLC et de HIGH END SOCIETY Service GmbH poursuit l’objectif commun de réunir des experts de la hi-fi, de l’audio et de l’acoustique, les constructeurs automobiles et leurs fournisseurs ainsi que les parties prenantes en un seul endroit central.

Compte tenu des évolutions dont l’automobile est l’objet, ce rendez-vous va bien au-delà d’une simple rencontre avec des passionnés, même si celle-ci reste au premier plan. Ce qui est heureux, car précisément, les passionnés constituent aussi une sorte de noyau dur autour duquel s’organisent tous les degrés typologiques des clientèles potentielles. L’ère des grandes diffusions tous azimuts des équipements audio et vidéo est révolue. Mais en revanche, celle des « niches » appelées à se renforcer constitue une opportunité tant pour le couple CA+profitabilité qu’en génération de trafic de clientèle. Songez à ces pêcheurs sans appât revenant bredouilles au foyer, n’ayant pour se rassasier que de médiocres conserves sans saveur.

Source DVSM

A voir

Elon Musk est attendu ferme au prochain virage… Passe ou casse…?

La solitude, ça n’existe plus. Quelques petites notes négatives viennent soudain rappeler que pour Tesla, le …