Accueil / Actualité / Netatmo veut protéger ses technologies

Netatmo veut protéger ses technologies

L’une des faiblesses des startups tient dans l’absence de protection de leurs technologies. Ignorance du sujet, manque de ressources, complexité juridique, les raisons ne manquent pas pour expliquer ce phénomène qui se traduit parfois par la mise en coupe réglée des technologies développées par quelques audacieux. Emanation de l’Etat et de la Caisse des Dépôts et Consignations, France Brevets a comme mission d’épauler les jeunes entreprises dans la protection légale de leurs inventions ? Dans le cadre de son programme ‘’La Fabrique à Brevets’’, France Brevets accueille Netatmo, concepteur d’objets connectés. Il s’agit du vingtième accord de ce genre avec 146 brevets déposés.

L’activité de La Fabrique à Brevets (FaB), vise à développer des ensembles de brevets forts qui consolident et étendent le périmètre initial d’une innovation. Ce programme permet de créer des portefeuilles de brevets qui protègent dans le monde entier les inventions des start-ups, des laboratoires de recherche, des PMEs et des ETIs françaises. La Fabrique à Brevets a déjà déposé sept demandes de brevets pour Netatmo.

Pour Fred Potter, fondateur et président de Netatmo : « Notre collaboration avec France Brevets accélère la valorisation de notre propriété intellectuelle. Cet ensemble de brevets nous permet d’intégrer des fonctionnalités et des technologies uniques à nos produits, de proposer de nouveaux usages à nos utilisateurs et de développer des accords de partenariat ambitieux avec les plus grands industriels du bâtiment. »

NETTA-6-

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

fui-3-

Fujifilm adopte le format carré

Fujifilm annonce la sortie le 19 mai 2017 de l’Instax SQUARE SQ10 (SQ10)...