Accueil / Actualité / Netflix dépense sans compter

Netflix dépense sans compter

Le spécialiste de la VOD vient de publier des chiffres qui seraient enthousiasmants s’ils n’étaient pas assortis de pertes record. Au premier trimestre 2015, Netflix a séduit cinq millions de nouveaux clients dont la moitié hors des Etats-Unis. Le service ouvre progressivement dans le monde : Australie et Nouvelle Zélande au premier trimestre, et très bientôt au Japon.

La Chine figure aussi au menu de l’opérateur pour cette année. Sauf que depuis le début de sa conquête du monde, Netflix a juste perdu 1,1 milliard de dollars. Netflix qui accuse des pertes de 160 millions de dollars sur 2014, anticipe 166 millions de pertes juste pour le premier trimestre 2015. Mais peu importe, à la manière d’Amazon, Netflix jouit pour l’instant d’un crédit illimité.

_NetFlix_

Les banques et la Bourse suivent l’opérateur aveuglément afin de lui assurer la prééminence mondiale. Pourtant, à l’international l’offre Netflix a du mal à séduire les consommateurs déjà très bien servis par des offres locales pléthoriques et de bons niveaux. Et sauf quelques exclusivités filmiques, Netflix n’aura plus que deux arguments pour atteindre une masse critique à l’étranger : une guerre des prix sanglante à grands coups de rabais et de promotions, appuyée par une communication tous azimuts particulièrement onéreuse.

A voir

bori-2-

Elon Musk s’intéresse au métropolitain

Le patron de Tesla n’a pas fini de vouloir révolutionner les transports...