Accueil / IT Business / New York veut banaliser le WiFi

New York veut banaliser le WiFi

Les amateurs de séries américaines le savent bien : les cabines téléphoniques ne sont plus utilisées que par les dealers et les racailles en tout genre. Les autres font fi des écoutes policières et se servent de leurs mobiles. Du coup, la ville de New York a le projet de remplacer les cabines téléphoniques par environ dix mille bornes WiFi. New York a sélectionné le consortium CityBridge pour réaliser ce projet baptisé LinkNYC. Il s’agira du « plus grand et plus rapide réseau wifi municipal gratuit au monde ».

Les spots devraient permettre d’accéder à Internet 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, dans un rayon de 45 mètres. Du coup, les utilisateurs pourront téléphoner gratuitement partout aux USA et profiter des services de la ville online. Les spots devraient aussi permettre de recharger des téléphones et des tablettes.  Pour financer le projet, la ville de New York mise sur la vente d’écrans publicitaires et générer 500 millions de dollars de CA sur les 12 prochaines années.

A voir

RealWear améliore ses casques AR pour faciliter la collaboration entre les techniciens de terrains et les ingénieurs

La société qui compte plus de 3 000 clients dans le monde lance la version 12 de son firmware qui apporte une stabilisation de la vidéo, une dictée dans le cloud renforcée et la mise à niveau vers Android 10.