Accueil / Actualité / Nice, pour les voyageurs, le Wi-Fi en fait plus dans l’aéroport…

Nice, pour les voyageurs, le Wi-Fi en fait plus dans l’aéroport…

L’installation de services de connexion en haut débit avec services devient un must pour les aérogares.

DVSM – Juin 2018 – De tous côtés, dans les lieux publics et notamment ceux liés aux transports en commun, la dynamique ne se relâche pas pour pouvoir mettre en avant des arguments sur la connectivité proposée aux usagers. L’Aéroport Nice Côte d’Azur est le deuxième aéroport dans l’hexagone et le premier de province avec 13.3 millions de passagers en 2017. 117 destinations directes dans 40 pays y sont accessibles, desservies par 54 compagnies régulières. C’est le deuxième aéroport de l’Hexagone et le premier de province. Pas moins de 13,3 millions de passagers l’ont fréquenté en 2017. « Si les usages de nos passagers nous imposent d’offrir ces services, il est nécessaire d’aller bien au-delà d’une simple connectivité et de rajouter de la valeur à la technologie » ont toutefois estimé ses responsables.

Son exploitant s’est ainsi tourné vers UCOPIA, firme spécialisées dans les couvertures Wi-Fi et les contacts de proximité, afin de l’aider à développer une solution de connectivité Wi-Fi haute performance capable d’absorber des milliers de connexions simultanées. Fédérant les équipes informatiques, marketing et digitales, la société a également mis au service de l’aéroport des compétences en matière d’exploitation du réseau Wi-Fi – notamment dans l’extraction de données qualitatives et de connaissance client – puis inséré le produit sans coutures dans l’écosystème.

L’aéroport a ainsi modifié ses infrastructures en 2017 pour offrir du haut débit. « Nous devons satisfaire deux typologies de clients : d’une part les « frequents flyers », plus pressés qui ont l’habitude de notre plateforme.; et d’autre part les clients occasionnels qui ont besoin d’obtenir rapidement toute l’information classique – horaires de vols, portes d’embarquement, etc. et qui, dans un second temps, seront plus disponibles pour se connecter au réseau et chercher du divertissement. » explique Alain Simard*. Et déjà, des voyageurs manifestent leur satisfaction. « Après l’installation du haut débit, un de nos clients nous a fait un retour positif nous félicitant du fait qu’il ait pu télécharger un film entier en quelques minutes grâce au réseau Wi-Fi. »

Le portail de connexion au réseau Wi-Fi de l’aéroport est disponible en chinois, russe, anglais et français.

Source DVSM

 

A voir

Quand des drones volent plus bas que les pâquerettes…

Il y a drone et drone. Problème de vocabulaire...