Accueil / Actualité / Obsolescense…? Apple sanctionné pour une stratégie ambiguë… Juste ou stupide…?

Obsolescense…? Apple sanctionné pour une stratégie ambiguë… Juste ou stupide…?

Une amende de 25 millions d’euros sanctionne ce qui fut considéré comme une faute, posant une fois de plus les questions sur la manière de mettre en oeuvre les progrès techniques et leurs dommages induits.

 DVSM, 10 février 2020. Et hop…! Une prune pour la pomme… Ce qui procure une joie non dissimulée chez les obsédés de l’obsolescence supposée programmée, autrement dit, un vol par anticipation. Il y a quelques saisons, des utilisateurs d’iPhone (séries 6 et 7) furent incommodés par un choix, certes délicat, opéré par Apple. Pour permettre à des machines ni totalement récentes, ni réellement anciennes, d’être animées par un nouvel iOS, la rapidité de traitement des appareils fut modérée lors de leur mise à jour, afin de ne pas « mettre à genoux » leurs batteries Li-Ion. D’où un ralentissement parfois exaspérant de leur fonctionnement, et des conséquences désordonnées, allant des remplacements fatalement sans réelle efficacité de ces batteries, soit remplacement par de nouveaux smartphones. La bonne stratégie aurait peut-être été de rendre inaccessible la mise à jour, avec pour conséquence un début de limitation des usages. Ou encore de la proposer avec avertissements.

Toujours ponctuels pour voir le mal là où il n’est pas forcément, des adeptes de la thèse du piège tendu et retendu au consommateur, obnubilés par le condensateur du lave-linge conditionné pour mourir en 4 ans, 5 mois, 9 jours et 6 heures 34 minutes de fonctionnement (environ) , ont sorti la hache de guerre et conquis une condamnation à une somme moyenne en punition de ce qui est en la circonstance qualifié de coupable mesquinerie commerciale. Avec, il faut le reconnaître, peu de chances de sortir du dilemme rencontré par l’industriel. Ceci se juxtaposant à l’évidence d’une durée de vie des batteries plus brève que souhaité, mais sans parade possible (sont-elles plus durables aujourd’hui…?).

Le tout se trouve embarqué dans un bouillon de culture porté par une ambiance actuelle très « anti-consommation » (sans envisager de se passer des bienfaits d’une bonne activité économique, couvertures médicales et sociales incluses), anti-pollution, etc.  Sans oublier l’animosité à l’égard de ces firmes californiennes qui accumulent succès, recettes et valorisations boursières spectaculaires. Sans autre commentaire.

Source DVSM

A voir

Drones, joujoux devenus en 10 ans des outils modernes aux usages multiples, ils prolifèrent.

L'idée selon laquelle les drones auraient été inventés pour se distraire et faire la fortune de Parrot est peut-être inexacte. Enfin, presque...