Accueil / IT Business / Offshore Leaks

Offshore Leaks

Bien, puisque tout le monde en parle, parlons-en…

Alors, déjà, il faut savoir comment M Jérôme Cahuzac s’est fait épingler… et ce, en dehors des écoutes téléphoniques.

A la base de tout ce scandale très médiatisé, se trouve Offshore Leaks. Quésaco ?! Les Offshore Leaks (littéralement « fuites extraterritoriales », en référence à WikiLeaks) sont une série de fuites d’informations relatives aux paradis fiscaux et à leur utilisation à des fins de fraude fiscale à travers le monde.

Ces fuites relatives aux placements extraterritoriaux sont le résultat d’une investigation menée pendant plusieurs années par l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ) un réseau indépendant de journalistes, basé à Washington et 36 titres de la presse internationale dont notamment la BBC, le Washington Post, le Guardian, le Süddeutsche Zeitung et Le Monde3, qui ont eu accès à une base de données de plus de 2,5 millions de documents concernant près de 120 000 sociétés offshore.

Les révélations de cette enquête internationale concerneraient pour la France : deux établissements bancaires ainsi qu’une liste de 130 personnalités, dont notre fameux ancien ministre français du Budget Jérôme Cahuzac.

Le montant de la fraude n’a pas pour autant été divulgué par les Offshore Leaks. L’ex-ministre du Budget a admis détenir un compte de 600 000 euros à l’étranger, mais la Radiotélévision Suisse (RTS) affirme le dimanche 8 avril 2013, qu’il aurait tenté de placer 15 millions d’euros à Genève.

En bref, si vous aussi avez un petit compte en Suisse ou ailleurs, vérifiez la liste des Offshore Leaks avant que le Fisc ne perquisitionne !

M.G

A voir

PADA-350

Une nouvelle tuile tombe sur SFR

Patrick Drahi ne mécontente pas seulement ses salariés et ses concurrents...