Accueil / Actualité / Ordinateurs, entre vitesse de croisière et attractivité molle…

Ordinateurs, entre vitesse de croisière et attractivité molle…

Voici un produit qui n’est plus dans les courants avant-gardistes, et reste cependant dans la mouvance du high-tech. Avec ses bons chiffres, et quand même une indicible morosité…

 DVSM, février 2019 – Avec 259,4 millions d’unités vendues par le monde en 2018, l’ordinateur, (sans y adjoindre les tablettes ou Chromebooks, mais ultra-mobiles inclus) n’est plus dans les figures de proue de l’industrie numérique. Cependant, il reste malgré cela un équipement solide, en dépit de ses compagnons de route que d’autres baptisent « devices« , et ne se privent pas de vouloir lui faire de l’ombre, ne serait-ce qu’en accessibilité à Internet.

En 2018, et selon les analyses de la société Gartner, (qui seront affinées dans quelques semaines) la diffusion de cet instrument n’essuie un repli en volume que de 1,3%. Il serait logique de parler de quasi stabilité, si l’on songe aux fluctuations déjà enregistrées au cours des années écoulées. Mais il y a eu le dernier trimestre du millésime 18, qui impose une nuance. En 3 mois, les volumes se sont repliés de 4,3%, faisant passer de cette semi-stabilité à une glissade plus préoccupante.

Trois leaders mènent la danse dans cet univers, Lenovo, HP et Dell, totalisant fin 2018  quelque 60,4% de parts de marché en volumes (avec respectivement 22,5, 21,7 et 16,2% des ventes totales monde). Les « petits biquets » (selon l’expression de certains pros) commencent à la 4ème place, avec sa majesté Apple qui, avec plus de 18 millions de Mac, frôle de près 7% de PDM. Ces quatre compétiteurs suivis par Acer (groupe) et Asus vendent 8 machines sur 10, ne laissant que des miettes à tous les autres.

 

A voir

La formule séduisante de Fujifilm, « fromage et dessert » …!

Voici une nouvelle version de l'appareil photo compact qui ne fait pas que du tirage papier instantané…