Accueil / Actualité / Ouihelp vole au secours des plus âgés

Ouihelp vole au secours des plus âgés

Depuis 2016, Ouihelp désire aider les personnes âgées à vivre bien, le plus longtemps possible à leur domicile.

La startup constate que l’aide à domicile (toilette, repas, garde de nuit, etc.) souffre de nombreux problèmes. Pour les personnes âgées et leurs familles, l’hétérogénéité des profils des auxiliaires de vie, leur rotation incessante au domicile ou encore le déficit de communication entre les parties prenantes (personnes âgées, auxiliaires, familles, médecins, …) sont une source d’insatisfaction, voire d’inquiétude.

Pour les auxiliaires de vie, la situation n’est guère meilleure avec une rémunération souvent minimale (SMIC à temps partiel), de fréquents changements de planning et de longs temps de transport.Ouihelp garantit à la personne dépendante d’avoir toujours la même auxiliaire de vie – recrutée dans le Top 5(%) de la profession – aux compétences et à la personnalité adaptées à ses besoins. La start-up a intégré des innovations technologiques dans l’ensemble des étapes de l’accompagnement des personnes âgées (identification et recrutement des auxiliaires de vie, planning, communication,).

Ouihelp a notamment développé :

1.           Un algorithme de matching permettant d’identifier l’auxiliaire de vie la plus adaptée à une personne âgée ;
2.            Des outils de suivi des interventions et d’automatisation des tâches administratives ;
3.            Une application permettant d’améliorer la communication et la coordination entre les parties prenantes.

 « Grâce à la technologie nous nous concentrons sur l’essentiel : la personne âgée. Elle permet aussi de réduire certains coûts, la marge générée étant utilisée pour revaloriser le salaire de nos auxiliaires de vie de +20%. C’est la clé de voûte de notre modèle. » conclut Victor Sebag, co-fondateur et COO de Ouihelp.

Pour assurer son développement, Ouihelp vient de collecter trois millions d’euros auprès de XAnge et d’investisseurs privés dont Pierre Kosciusko-Morizet, Pierre Krings (co-fondateurs de PriceMinister) et Dominique Vidal (Index Ventures). Ils rejoignent au capital Grégoire Briens, ex-CEO d’Elsan (leader de l’hospitalisation privée en France) et Kerala Ventures (Doctolib, Malt, Adotmob, etc.), investisseurs historiques qui renouvellent ainsi leur confiance en Ouihelp.

Les fonds serviront à financer le déploiement de Ouihelp dans 30 villes françaises et à accélérer le développement de technologies et d’applications mobiles simplifiant chaque jour les interactions entre aidants, personnes dépendantes, familles et professionnels de santé. Le but est d’accompagner 10 000 personnes dépendantes en 2021 contre 150 aujourd’hui.

ouih-1-

A voir

Taster trouve les moyens de ses ambitions

Taster crée et déploie des concepts de restauration dédiés à la livraison en s'appuyant sur des plateformes comme Deliveroo ou UberEATS.