Accueil / Actualité / Panasonic fait vivre un sale quart d’heure à ses Toughpad

Panasonic fait vivre un sale quart d’heure à ses Toughpad

Le constructeur s’est taillé un petit fief original et rentable : les matériels renforcés. Et afin de prouver au monde ébahi la pertinence de ses solution, Panasonic a décidé de faire voyager desterminaux Toughpad dans l’espace infini.  Deux tablettes ont été attachés à un ballon météorologique. Filmés par une batterie de caméras, le terminal portable FZ-N1 et la tablette FZ-G1 de la gamme Toughpad ont été propulsés à plus de 34 000 mètres dans l’espace ‘’proche’’au cours de deux vols séparés. Les appareils ont survécu à des températures de -67°C avant que le ballon n’explose et qu’ils ne plongent vers la Terre à une vitesse supérieure à 400 km/h. Bigre ! « Nous connaissons la robustesse de nos produits, mais même nos experts techniques n’étaient pas certains que les tablettes Toughpad survivraient à ce test extrême, explique encore ébahi Jon Tucker, patron des Produits pour l’Europe chez Panasonic Computer Product Solutions. Mais ils ont atteint l’espace proche à une altitude trois fois supérieure à celle d’un jet sans encombre et ont dépassé la limite Armstrong, au-delà de laquelle les humains ne peuvent pas survivre sans combinaisons pressurisées, avant de plonger vers la Terre.

À l’exception de quelques coups et rayures, les deux appareils étaient en parfait état de marche et continuaient à enregistrer. »Les tablettes Toughpad ont été lancées par la société Sentintospace, spécialiste dans l’envoi et le tournage vidéo d’objets dans l’espace, qui prépare le ballon et la charge utile, calcule le plan de vol, contacte l’Autorité de l’Aviation Civile pour obtenir une autorisation, puis localise et récupère la charge dès son retour sur Terre. « L’envoi des tablettes Toughpad dans l’Espace proche a été notre plus gros défi jamais réalisé, a expliqué le Docteur Chris Rose de Sentinospace. Lorsque le ballon explose, la charge plonge vers la Terre et offre une séquence vidéo spectaculaire. Je n’imaginais pas qu’ils puissent survivre aux conditions extrêmes de l’Espace proche. Ces appareils tiennent assurément toutes leurs promesses. » Pour découvrir le voyage dans l’Espace proche des Toughpad de Panasonic : http://computers.panasonic.eu/we-have-lift-off

 

 

 

 

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...