Accueil / Actualité / Pandora se mange une grosse baffe

Pandora se mange une grosse baffe

Le célèbre site de diffusion musicale et radiophonique américain va subir une augmentation drastique des droits de retransmission. Pandora devra acquitter aux ayants droits 17 cents par tranche de cent écoutes d’un morceau de musique contre 3 cents jusqu’ici. Cette hausse risque d’avoir des conséquences très sérieuses sur l’avenir même du service. Malgré les propos rassurants du P-dg Brian Mac Andrews sur l’avenir ‘’radieux’’ de son entreprise, les investisseurs se détournent de Pandora dont l’action subit une chute dramatique (-7,46% le 21/12). Les droits de diffusion représentaient déjà plus de la moitié du chiffre d’affaires.

p

Autre facteur négatif, Pandora s’est mis à dos l’industrie musicale en refusant toute négociation pendant des années. Il ne doit pas s’attendre à des cadeaux de la part des majors ou des représentants des ayants-droits. Troisième facteur d’angoisse, en 14 années, Pandora n’a jamais été bénéficiaire. Les pertes se sont élevées à près de 200 millions de dollars sur le dernier exercice fiscal. Pour se sortir de la masse, Pandora mise sur la transformation de son cœur d’activité. Le service veut proposer des formules comparables à celles de Spotify ou d’Apple Music. Et sur la rentabilisation de TicketFly, le site de vente de billets de concerts acquis pour 450 millions de dollars.

A voir

delivr-1-

Deliveroo bat des records de croissance

La société britannique de livraison de repas a été désigné au cours de la 17ème édition du Technology Fast 500 EMEA...