Accueil / Actualité / Paris ouvre un nouveau front contre la location saisonnière

Paris ouvre un nouveau front contre la location saisonnière

La Ville vient d’ouvrir un site Internet pour permettre à tous les délateurs en puissance de dénoncer ceux de leurs voisins qui louent leurs appartements à des touristes. La plateforme Opendata.paris.fr précise ainsi « les données sur les locations de meublés touristiques ». Le site recense tous les loueurs qui ont déclaré leur activité à la Mairie. Il suffira de regarder le site pour savoir si son voisin est bien en règle et dispose ou pas des autorisations pour louer leur bien immobilier. Bien entendu, la Ville se défend de recourir à des pratiques d’un autre âge. Il s’agirait seulement de provoquer un choc civique dans la population, et même d’inciter les loueurs de se mettre en règle avant d’être dénoncés par le voisin de palier ou le syndic de l’immeuble.

OD

Le service de presse de la Ville affirme que Opendata.paris.fr « s’adresse aux start-ups qui s’intéressent au secteur, et non aux gens qui seraient tentés de dénoncer leur voisin ». Et pourtant les braves gens vont avoir du boulot : le site recense à peine une centaine d’appartements, alors que 40 000 biens sont affichés en permanence sur le seul Airbnb. Pour activer ce choc civique, la Ville devrait rétribuer les délateurs. Après tout, les infractions sont sanctionnées par une amende de 25 000 euros. A noter que la ville de Berlin recourt à des méthodes semblables avec des formulaires électroniques. Mais en Allemagne, la délation relève d’une très longue tradition.

P

 

A voir

for

Ford lutte numériquement contre le sommeil

Afin de réduire les accidents dus à la somnolence au volant, Ford a imaginé et mis au point une casquette intelligente...