Accueil / Actualité / Le Parlement se penche sur l’Intelligence Artificielle

Le Parlement se penche sur l’Intelligence Artificielle

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) vient d’adopter un rapport intitulé « Pour une intelligence artificielle maîtrisée, utile et démystifiée ». Ses rapporteurs sont le député Claude de Ganay député (LR, Loiret) et la sénatrice Dominique Gillot (PS, Val d’Oise). Le Parlement veut ainsi se saisir de ‘’technologies, dont les combinaisons sont en évolution constante, représentent un bouleversement de nature à transformer profondément nos sociétés et nos économies.’’Le rapport recense quinze propositions et fournit un état de la recherche en intelligence artificielle et fait le point sur de nombreux autres rapports parus récemment sur le sujet en France et dans le monde.

Il présente aussi les enjeux éthiques, juridiques, économiques, sociaux et scientifiques de ces technologies, parmi lesquels la place prépondérante de la recherche privée, dominée par les entreprises américaines et, potentiellement, chinoises, l’accélération du passage à une économie globalisée dominée par des « plateformes », les transformations du marché du travail, les régimes de responsabilité, les biais et les problèmes posés par les données et les algorithmes, le phénomène de « boîtes noires » des algorithmes et la question des « bulles d’information ». Il évoque, par ailleurs, certains sujets d’interrogation liés à la « singularité », à la « convergence NBIC » et au « transhumanisme » ainsi que la nécessité d’une prise en compte grandissante de règles éthiques.

 

an-1+

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

ECARN-1-

la révolution des écrans…

Les écrans OLED en passe de prendre des parts significatives du marché.