Accueil / Actualité / Parrot se prend un vent

Parrot se prend un vent

Le champion national des drones et objets connectés a été lourdement sanctionné en Bourse à la suite de prévisions médiocres pour l’année en cours. Le cours de l’action a carrément plongé de 15% à moins de 10 euros. Au plus haut, en juillet dernier, cette action valait 37 euros. Parrot a fait part « d’une accélération de la baisse des prix ces dernières semaines sur le segment milieu de gamme du marché des drones grand public. » Moralité, Parrot ne parle plus de croissance pour 2016.

Les investisseurs reprochent à Parrot d’avoir délaissé en partie le marché automobile et d’autres dispositifs connectés comme les casques audio, au profit du secteur des drones, où la concurrence fait littéralement rage. L’activité drones du constructeur a bondi de 121% en 2015, pour totaliser 56% du CA de l’entreprise contre 18% en 2013. Malgré une augmentation de capital de 300 millions d’euros fin 2015, Parrot doit consentir des efforts considérables pour assumer des couts de recherche et développement, et des budgets marketing toujours plus lourds.

 

p1

 

A voir

x-500

L’iPhone X menace d’être un bide

Si l’on en croit les observateurs de la logistique de Seeking Alpha...