Accueil / Actualité / Particules fines, la vigoureuse chasse écolo est-elle plus politique que scientifique…?

Particules fines, la vigoureuse chasse écolo est-elle plus politique que scientifique…?

Si la nocivité des particules fines est bien établie, l’envolée à l’égard de celles provenant de l’automobile présente des aspects quelque peu suspects.

 DVSM, 6 février 2020. Les statistiques tanguent. Au fil des discours, elles ont évolué, passant des 30 à 40 à plus de 60.000 décès annuels qui leurs sont attribuées. Les particules tuent, le ridicule aussi. Le mensonge, c’est plus flou. Il reste les conséquences qui semblent aller d’elles-mêmes, avec en particulier des taxes…! Et pourtant…

Les particules fines proviennent de sources multiples. Ainsi, 32% proviennent des secteurs de l’industrie et du bâtiment. L’agriculture et ses installations en génèrent 21%. Le chauffage au bois, par les chemines, inserts, poêles à bois et à granulés pèsent 33% du total, soit un total de 86%. En effet, l’ensemble du transport routier n’entre que pour 14% dans les émissions mesurées, et encore faut-il préciser que dans ce pourcentage, sont inclus le diesel, mais aussi les pollutions liées à l’usure des pneumatiques, des garnitures de freins et des chaussées*. Ces données ne proviennent pas d’une obscure officine partisane, mais bel et bien de l’ADEME. En clair, en allant jusqu’à une suppression totale de toute circulation routière, ces particules ne seraient que très partiellement éliminées.

A chacun de s’interroger sur les mobiles qui justifient les mesures très contraignantes qui sont imposées aux consommateurs, et parmi lesquelles pourraient bien figurer des ambitions purement budgétaires, tandis que certains commentateurs osent évoquer des « coûts tordus ». Ceci est à considérer avec attention au moment pile où sont multipliés les satisfecits à propos des résultats solidement chiffrés de la taxe carbone.

Source DVSM

A voir

Drones, joujoux devenus en 10 ans des outils modernes aux usages multiples, ils prolifèrent.

L'idée selon laquelle les drones auraient été inventés pour se distraire et faire la fortune de Parrot est peut-être inexacte. Enfin, presque...