Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Pas de TEM sans une bonne agrégation des flux

Pas de TEM sans une bonne agrégation des flux

La bonne gouvernance du poste télécom n’est plus aujourd’hui une option, mais un sujet majeur pour les entreprises notamment celles qui s’appuient sur des organisations décentralisées, complexes ou qui emploient plusieurs milliers de collaborateurs. En effet, dans ce type de situation, le poste télécom et communication représente une part importante des dépenses réalisées et peut atteindre des sommes conséquentes. C’est précisément dans ce cas que le TEM (Technology Expense Management) trouve sa légitimité et connait depuis un formidable essor.

Avant toute chose, rappelons brièvement en quoi consiste le TEM :cette approche a pour unique but de fournir des solutions qui permettent d’optimiser la gestion des dépenses et des actifs IT et télécoms des entreprises. Il s’agit de plateformes de pilotage dédiées à cette activité. Depuis une dizaine années, ces plateformes sont fortement montées en puissance et ont permis aux entreprises de repenser leur gouvernance télécom.

La complexification croissante de l’environement de travail

Désormais, un autre facteur à prendre en considération concerne la multiplication des offres télécom, mais aussi la nécessité et la difficulté de gérer ses licences (gestion des actifs IT). La notion d’agrégation des flux est donc centrale, car le TEM n’a d’intérêt que dans la mesure où il offre une vue globale de l’ensemble du parc et détaille toutes les ressources affectées à chaque utilisateur. Un bon pilotage doit donc être le plus complet possible pour tirer avantage des bénéfices liés au TEM.

C’est précisément sur ce point que l’évolution constante des offres télécom et des outils IT utilisés par les entreprises peut être un réel challenge pour les entreprises, comme pour les fournisseurs de plateforme de TEM. En effet, pour conserver un très haut niveau de qualité de service et répondre aux besoins des clients, les outils de TEM doivent intégrer de nouveaux flux et notamment des flux internationaux. A priori évident, on constate pourtant dans la pratique que peu de plateformes parviennent à suivre cette évolution, compte-tenude l’ampleur de la tâche et des investissements nécessaires pour mener à bien une veille technologique étendue et développer de nouveaux connecteurs de flux (Télécom et IT).

Bien entendu, il ne faut pas avoir une approche binaire des choses. De nombreuses plateformes sont tout de même performantes. Ce sujet de la complétude des offres est d’ailleurs un axe de travail commun au sein de la profession. Dans ce contexte, force est de constater que des initiatives se sont développées au sein d’associations professionnelles où des entreprises et éditeurs concurrents se sont réunis pour mettre en place une organisation basée sur la coopétition. Cette mutualisation permet ainsi d’intégrer à moindre effort de nouveaux flux et de proposer des plateformes de pilotage les plus complètes possible.

Comme nous l’avons évoqué, l’agrégation de flux est donc un élément central à prendre en compte pour gérer au mieux ses télécoms, ses applicatifs IT et ses environnements Cloud. Il est donc fondamental d’intégrer cette dimension afin de mettre en œuvre son projet dans des conditions optimales.

Par Christophe Fornès, Directeur commercial Saaswedo 

 

 

A voir

LE BUSINESS PROCESS SERVICES : UN LEVIER D’EFFICACITÉ POUR LES ENTREPRISES

Plus que jamais, les technologies occupent une place centrale dans la vie quotidienne des entreprises.