Accueil / IT Business / Communiqués / « Pegasus » : le logiciel espion qui menace politiques et journalistes – Commentaire de Lookout

« Pegasus » : le logiciel espion qui menace politiques et journalistes – Commentaire de Lookout

Selon une enquête publiée par le collectif Forbidden Stories, ce dimanche 18 juillet, de nombreux États utilisent le logiciel espion Pegasus pour surveiller des militants, des avocats, des hommes politiques, et des journalistes et des opposants du monde entier dont une trentaine de journalistes et de patrons de médias français.

Selon Gert-Jan Schenk, vice-président Europe Moyen-Orient de Lookout, il s’agit du premier logiciel espion aussi sophistiqué, qui s’installe au niveau du noyau du téléphone, c’est-à-dire au cœur du système d’exploitation. Il est indétectable pour l’utilisateur du smartphone infecté et aucun chiffrement des données n’est efficace pour s’en protéger. L’entreprise Lookout sonnait le signal d’alarme dès 2016 dans son rapport au sujet de Pegasus : https://info.lookout.com/rs/051-ESQ-475/images/lookout-pegasus-technical-analysis.pdf

Le logiciel espion Pegasus, une fois introduit dans un smartphone, permet de récupérer les messages, les photos, les contacts et d’écouter les appels, mais aussi d’activer le micro et la caméra de l’appareil.

Selon l’enquête d’investigation, de multiples patrons de médias et journalistes français figurent sur la liste des cibles de Pegasus, dans des rédactions telles que Le Monde, France Télévisions, le Figaro ou encore l’AFP. Plus de 1 000 Français seraient aujourd’hui concernés. Treize chefs d’État ou de gouvernement, dont trois européens, ont aussi été espionnés.

Gert-Jan Schenk souligne qu’il est à noter que la réglementation en matière de vente cyber-armes est très floue, Pegasus peut donc être vendu par l’entreprise NSO à qui bon lui semble comme un État répressif ou un service étatique d’espionnage industriel. Ce flou juridique est très dangereux lorsque l’on a affaire à une arme électronique aussi puissante.

 

A voir

Une énergie intelligente pour des bâtiments intelligents

L'internet des objets (IoT) trouve sa place dans les maisons et les appartements, les immeubles de bureaux, les aéroports et les hôpitaux.