Accueil / Actualité / Petit écran: Moins de télévision ne veut surtout pas dire moins de téléviseurs.

Petit écran: Moins de télévision ne veut surtout pas dire moins de téléviseurs.

Symbolique et quelque peu démoralisant, le « mur » TV classique de nos linéaires est de moins en moins en phase avec l’usage de l’écran. 30 ans après… des prophéties mal assimilées.

 DVSM, 31 décembre 2019. Quelle fut l’étape la plus importante dans la déjà longue histoire du téléviseur…? A coup sûr, la première, celle de son invention. La couleur, le 16/9, la haute définition, l’écran plat, toutes ces évolutions, certes importantes, sont à ranger dans rien d’autre que des progrès. Alors que la possibilité de voir le monde chez soi, dans un fauteuil, même sur un petit écran circulaire en nuances de gris instables et baveuses constituait un progrès majeur modifiant à sa façon le visage du monde. Mais à présent, la magie de cette vision du monde par la petite lucarne semble soumise à un mouvement de reflux. Médiamétrie vient de révéler que moins de trois utilisateurs sur quatre ne regardent plus la télévision tous les jours. Une tendance qui accompagne la lente mais inexorable décroissance du temps quotidien d’audience. Étonnement…?

Surtout pas… Mais il reste une anomalie dans notre histoire.

Il y a près de 35 ans, pas une communication, notamment celles des instances de l’EGP, n’oubliait de préciser que le téléviseur était appelé à devenir le centre de la panoplie audiovisuelle du foyer. Et de fait, croquis à l’appui, venaient se greffer à ce joujou de base les magnétoscopes, les caméscopes, les décodeurs d’un canal TV en plus, et même, déjà, les premiers ordinateurs pour tous…! Au fil des ans, la panoplie audiovisuelle a changé de qualificatif, devenant panoplie multimédia. Normal, sont arrivés les DVD, les Blu-ray, les smartphones, les tablettes, les box, les récepteurs satellites, etc… Et même les appareils photo numériques. Sauf que pour faire passer l’info, il serait peut-être judicieux de montrer tout cela aux clients, plutôt que de tenter coûte que coûte de leur vanter des atouts de l’image allant de l’O au Q, du plat au courbe, du prix bas au prix promo…! Dans un magazine destiné aux amateurs et utilisateurs d’ordinateurs, un lecteur se plaint d’avoir acquis un smartphone qui ne prend pas en charge le format 16/9. Une déception pour ce consommateur qui, lui, a compris –il n’est sûrement pas le seul- que la meilleure manière de regarder des clichés, seul ou en convivialité, est de les faire apparaître sur le bel écran plat de son salon. Montrer, c’est donner envie…! Qu’on se le dise, au gré des rayons…

Source DVSM

A voir

Prix et ententes, de l’immoralité commerçante à la mesure pétrolière supposée sage…!

Les pays producteurs de pétrole s'organisent....