Accueil / Actualité / Photo et Cie, Huawei débarque en force à la Photokina…

Photo et Cie, Huawei débarque en force à la Photokina…

La firme asiatique entend bien marquer les esprits, avec des smartphones performants, enrichis à l’intelligence artificielle.

 DVSM, septembre 2018 – Il y a quelques années, la présence de la téléphonie mobile venant chatouiller la photo numérique avait déjà été concrétisée à diverses reprises. Certains visiteurs ont peut-être encore en mémoire, dans cette même Photokina, une démonstration faite par Nokia ayant constitué un véritable studio de prises de vues, avec pieds, éclairages, parapluies et, face au téléphone… des mannequins en place pour de la photo de mode plus vraie que nature.

Ce qui laissait se former un petit sourire amusé sur les visages des tenants de la « vraie » photo, à l’époque en pleine circonspection face à la transition de l’argentique vers le numérique, mais à mille lieues d’imaginer le début de la dégringolade vertigineuse qui les guettaient au-delà de la ligne d’horizon, à cause de cette téléphonie clicheuse. Nous n’en sommes plus là. Nokia, leader historique, n’est plus à titre personnel dans le marché des mobiles. Huawei, à l’époque totalement inconnue en occident, a décidé de conquérir le marché des smartphones et, pour ce faire, d’y jouer aussi et à fond la carte de l’image. Ainsi, le groupe investit cette année le hall 2.2 du parc d’exposition de Cologne. Une première pour ce fabricant, mais aussi une dernière, du moins sous cette forme, car la « Kina » de 2018* sera suivie d’une nouvelle mouture, annuelle et positionnée vers la fin du printemps. Comme le disait un certain Bob, les temps changent. Les défis se mêlent aux défis.

Il reste que l’irruption du numéro 2 ou 3 (selon les sources et les périmètres considérés) de l’univers des smartphones dans le monde des pixels est observée avec attention et intérêt. Les pros de la photo ont beau dire qu’un smartphone n’est pas un APN, il faut reconnaître que ce device non seulement permet des prises de vues de plus en plus performantes mais va, par ailleurs, bien au-delà dans la vie connectée que ce qu’autorisent les APN, dont les fabricants semblent ne pas réagir avec assez de force et d’audace. La bataille est-elle déjà perdue…?  En vedette, le P20-Pro (photo), qui vient d’être couronné d’un Prix Eisa, et dont le cosignataire côté conception n’est autre que Leica, devrait attirer bien des regards.

Source DVSM

 

A voir

Pourquoi le marché risque encore de se contracter…

Téléviseurs et télévision sont en pleine mutation...