Accueil / Actualité / Pioneer Onkyo, un distributeur unique désormais pour toute l’Europe…

Pioneer Onkyo, un distributeur unique désormais pour toute l’Europe…

Les deux marques qui avaient fusionné en 2015 seront désormais diffusées en Europe, tous pays et tous produits, par Aqipa, un puissant distributeur-grossiste autrichien.

DVSM, juillet 2018 – Voilà une information propre à réveiller bien des souvenirs chez ceux qui ont connu la glorieuse et trépidante époque des importateurs. Seule note un peu triste, il y a dans cet événement rendu public hier une sorte de retour en arrière sur fond de repli des marchés. Un peu avant la fin juin, la société Aqipa GmbH, installée à Kundl* et Onkyo – Pioneer Corp. ont signé un accord selon lequel ce distributeur reprend l’intégralité des activités européennes de cette encore jeune alliance japonaise, laquelle réalise environ 140 millions d’euros (en intégrant notamment les ventes de Integra, Teac et Esoteric). Equipa est une entreprise fondée il y a 28 ans, qui possède des antennes sur de nombreux territoires sur la planète, et distribue déjà au gré de ses différentes implantations les produits de nombreuses marques et dans de nombreux domaines, parmi lesquelles on remarquera entre autres B&O, Focal, Case Logic, Denon, Adidas, JBL, Jabra, Marshall, LG, Polk, etc…

Pioneer, firme créée au Japon en 1937** a fait partie de ces nombreuses entreprises nippones dont les produits furent durant une longue période diffusés par des importateurs***, le plus souvent exclusifs pour la France comme pour d’autres pays d’Europe, et alors que n’avait pas encore été édifié notre « grand marché » ou marché unique. La suite de l’histoire est à quelques nuances de calendrier près inscrite dans un même schémas.

La taille en forte croissance de ces marchés nationaux a progressivement incité ces firmes originaires de l’Empire du Soleil levant à créer des filiales nationales et à se passer de ces importateurs, parfois capricieux, conduisant le business à leur façon. Ce qui ne fut cependant pas une très « bonne pioche » pour tous car, à la différence des importateurs diffusant en général plusieurs marques, ce qui leur donnait la possibilité de s’appuyer sur des structures assez largement dimensionnées, les filiales nationales devaient se contenter de leurs propres produits, exercice de plus en plus compliqué, ne serait-ce qu’en raison d’une compétition tarifaire sans cesse plus féroce. Les industriels ont ainsi eu tendance, au confluent de l’ancien et du nouveau millénaire, à tout regrouper et à concentrer leurs efforts à travers des filiales européennes.

En outre, la circulation et la revente des produits, obligatoirement libres, ne permettait plus d’accorder des exclusivités nationales. Les évolutions de l’audio-vidéo et d’autres segments high-tech, dont la dynamique n’est plus aussi évidente désormais, changent à nouveau la donne. Pour répondre aux nouvelles conditions, on a vu se créer des regroupements et alliances (dont celle de Pioneer et Onkyo), ou même des reprises (Harman repris par Samsung). Et revoilà peut-être le moment où des distributeurs, continentaux bien sûr, appuyés sur des portefeuilles larges de marques complémentaires, vont comme au bon vieux temps revenir dans le jeu. Fin d’une époque, naissance d’une véritable ère nouvelle… Conséquence incontournable, comme l’aurait chanté Georges Brassens, du temps qui passe…

* Ville tyrolienne située en Autriche, sur le bord de la rivière Inn, laquelle donne son nom à Innsbruck
** Sa première raison sociale, petit exercice de prononciation, était « Fukuin Shokai Denki Seisakusho ».
*** En France par MDF, Groupe Setton…

Source DVSM

A voir

N’existerait-il pas une certaine France de la flemme…?

D'éminents responsables politiques osent dire des choses qui fâchent...