Accueil / Actualité / Et une plainte de plus contre les géants du Mobile

Et une plainte de plus contre les géants du Mobile

Apple va affronter pas moins de 45 plaintes sur ses pratiques infames d’obsolescence programmée.

Et ça n’est pas terminé. La dernière procédure en date émane de l’autorité antitrust italienne, l’AGCM. La plainte porte sur l’utilisation de solutions informatiques pour ralentir artificiellement la vitesse d’exécution des processeurs et dégrader l’autonomie des batteries, afin de forcer les clients à acquérir de nouveaux modèles. Il s’agit à l’évidence d’une pratique répréhensible d’obsolescence programmée.

Les Italiens, pour la première fois, incriminent également Samsung Electronics pour les mêmes motifs. Apple et Samsung sont suspectés d’avoir orchestrés ‘’une politique commerciale globale afin de profiter des manques de certains composants électroniques pour contracter dans le temps les performances de leurs produits et inciter les consommateurs à acquérir de nouvelles versions.’’   Les deux multinationales sont accusées de ne pas avoir prévenu leurs clients que les mises à jour (obligatoires, rappelons-le NDLR) auront un impact négatif sur leurs téléphones.  Apple et Samsung risquent une amende de plusieurs millions d’euros.

Du côté d’Apple, on se défend de toutes intentions frauduleuses. N’empêche, Tim Cook lui-même est contraint de monter au créneau. Il a dû expliquer à ABC News, le 18 janvier qu’Apple travaillait à une nouvelle mise à jour d’iOS sans impact sur les batteries.

 

j450-9-9

 

A voir

Innovations, la concentration des bonnes et moins bonnes idées…

Innover, oui, mais forcer le trait soulignant cette activité n'est pas forcément, pour un salon, une pratique motivante. Encore que...