Accueil / Actualité / Plus qu’une rumeur…! Carrefour va-t-il passer sous pavillon canadien…?

Plus qu’une rumeur…! Carrefour va-t-il passer sous pavillon canadien…?

Est-ce une conséquence des dommages économiques liés à la pandémie ou l’aboutissement d’un affaiblissement plus profond…? Un groupe canadien veut reprendre l’enseigne française.

DVSM, 13 janvier 2021. La direction du groupe français ne dissimule en rien cette information, tout en la teintant d’une prudente modération. « Carrefour a été approché, dans une démarche amicale, par le groupe Alimentation Couche-Tard pour un projet de rapprochement. Les discussions sont très préliminaires. » résume-t-elle. De l’autre côté de l’océan, le groupe Alimentation Couche-Tard est plus direct dans ses propos et évoque sans trop de détours un possible rachat, tout en confirmant le caractère amical de son initiative. Il n’en reste pas moins que cette annonce jette « un froid », car même « amicale », il est difficile de ne pas trouver dans la réalité ce que l’on appelle une offensive.

Carrefour qui, fondée au confluent des années 50 et 60 du siècle dernier, passait depuis des années pour être l’une des plus belles réussites en matière commerciale, ne laissait pas totalement prévoir une telle éventualité. Le fait de se retrouver dans une possible prise de contrôle (n’oublions pas que le mot « rapprochement » peut avoir des significations fort élargies, à dessein bien acidulées) par un acteur étranger n’est pas sans signification. Très ponctuellement, Carrefour a subi comme l’ensemble du terrain les effets destructeurs de la pandémie. On ne va jamais à la guerre sans déplorer des victimes. Mais il est impossible aussi de ne pas songer à des réflexions intenses et plus profondes qui ont surgi depuis plusieurs années à propos de l’hypermarché et de sa mise en adéquation avec le marché d’aujourd’hui.

Certains observateurs considèrent sans autre ménagement la très grande surface comme un concept dépassé. Pas si sûr, nous y reviendrons très vite. En attendant les prolongements et l’issue de l’opération qui tente de s’amorcer, au delà du concept, c’est surtout à la manière de pratiquer l’exercice compliqué qu’est le commerce qu’il faut sans doute songer. À suivre… 

Source DVSM

A voir

Écrans : plus qu’une stratégie, presque une frénésie coréenne pour les pliants…

L'offensive dans le développement d'écrans non rigides est d'une intensité telle qu'elle pourrait prendre les traits d'un signal révélateur...