Accueil / Actualité / Porsche et Kef entrent en lévitation

Porsche et Kef entrent en lévitation

Porsche Design et Kef, spécialiste du Hi-Fi ont développé une gamme de trois systèmes audio. La gamme inclut les matériels Gravity One, Motion One et Space One de quoi perdre tout repère terrestre. Porsche Design a voulu dessiner des écouteurs anti-bruit, des casques et des enceintes Bluetooth, des accessoires jugés ‘’essentiels pour les hommes d’affaires d’aujourd’hui soucieux de leur style.’’ Effectivement. L’Allemand a sélectionné les britanniques des Kef réputés pour leur maitrise en matière de son haute-fidélité. L’enceinte Bluetooth Gravity One jouit d’un design ailé, formé à partir d’une seule pièce en aluminium accentuée de quelques touches de noir, distinctives du design de Porsche Design. Elle intègre la technologie « tout-terrain » Uni-Qde Kef qui permet de diffuser un son à 360° dans chaque recoin d’une pièce pour une écoute totalement libre. Prix conseillé 390 euros.

enpo-1

Les Motion One sont des écouteurs dotés d’une coque en aluminium brossé et d’une finition en titane. Ils sont accompagnés d’un tour de cou noir contrasté en silicone. Une antenne optimisée permet‘’d’assainir la transmission musicale et assure un son riche, précis et naturel.’’ Le confort est assuré par un embout extérieur et pivotant, et par une protection ergonomique. Les Motion One sont résistants à l’eau. Prix conseillé 260 euros. Le dernier membre de la famille, le casque Space One bénéficie d’une protection en aluminium et d’une finition en titane sablée. La technologie anti-bruit de KEF élimine tout son externe qui pourrait affecter les nuances et les détails d’une musique. Le casque combine des haut-parleurs de 40mm, un aimant en néodyme de 20mm avec une bobine acoustique légère revêtue d’un fil d’aluminium cuivré. Les coussinets d’oreilles en similicuir (!) sont résistants à la sueur. La qualité a un prix : 435 euros.

pocas-1-390

 

Enregistrer

A voir

keyboa-380

Le marché des PC prend une nouvelle claque

Le pire est que les opérations de promotion habituelles à cette époque de l’année, comme la rentrée des classes n’ont eu aucune influence sur le commerce.