Pour Oxatis, l’heure est au click &mortar

Longtemps fantasmé, le click &mortar, le online et le offline devient une réalité. Oxatis spécialiste du e-commerce constate ainsi que 51% des marchands perçoivent un impact positif de leur boutique Internet sur leur magasin physique. Et même, 58% ont réalisé une augmentation de leurs ventes en magasin, 52% une fréquentation améliorée et 55% profitent d’une meilleure information de leur clientèle. Selon Oxatis, le Web To Store, ou ROPO (Research Online, Purchase Offline) est donc devenuune réalité quotidienne. Ces éléments sont d’autant plus importantsque le secteur du commerce en ligne a progressé de 11,5% en 2014 contre 1,1% pour le commerce traditionnel.

__OXATSI

Le e-commerce démontre un dynamisme record : 25% des e-commerçants exportent des biens et des services contre 8% des PME. Ils exportent principalement dans les pays frontaliers et pas seulement francophones comme la Belgique, mais aussi, malgré les challenges de la langue, de la logistique et de la relation clients, en Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni.
Le e-commerçant exploite à fond tous les canaux possibles : boutiques, boutiques mobiles, places de marché, sites d’enchères, réseaux sociaux. Un seul mot d’ordre : vendre ! Enfin, le e-commerce représente une opportunité formidable d’émancipation: les femmes représentent 25% des dirigeants de TPE/PME contre 37% des entreprises.

A voir

cap-1-

Capgemini lance sa semaine de l’innovation

Du 25 au 29 septembre, dans 24 villes de 14 pays, la SSII organise sa huitième ‘’Capgemini Week of Innovation Networks’’.