Accueil / IT Business / Pour Symantec, l’antivirus est mort !

Pour Symantec, l’antivirus est mort !

Pas simple pour le vice-président de Symantec, de déclarer que l’antivirus était mort… Surtout quand on connait les suites de logiciels de sécurité de Symantec et notamment, son antivirus Norton.

Pourtant, dans une récente interview accordée au Wall Stret Journal, Bryan Dye, vice-président de Symantec, a déclaré que l’antivirus était mort. Selon lui, il n’est plus aussi efficace que par le passé. Il explique qu’aujourd’hui, seules 45% des attaques sont bloquées par les antivirus.

Avec une annonce de cette nature, autant se tirer une balle dans le pied… Quoi que, pas vraiment, considérant les mauvais résultats financiers de Symantec ces dernières années. D’ailleurs, le Vice-président de Symantec ne cache pas cette réalité « Nous ne voyons plus l’antivirus comme une activité rentable » a précisé Brian Dye.

Pour le quatrième trimestre fiscal 2014, le concepteur d’antivirus Norton, annonçait : Des bénéfices de 217 M$ (0,31$ par action), contre 190 M$ (0,27$ par action) un an avant. Les revenus s’affichent à 1,63 Md$, contre 1,75 Md$ sur la même période de l’exercice précédent. Le segment sécurité dont Norton, représentant 40 % de son chiffre d’affaires.

Pour faire face à ce constat d’échec, Symantec estime qu’avec la diversification des menaces, il est temps de s’orienter vers d’autres solutions plus complètes visant à protéger l’ensemble des systèmes des intrusions. Ainsi, le concepteur de Norton se concentrera d’avantage sur les méthodes de détection d’intrusion, d’analyse comportementale et de « mitigation ».

M.G

 

A voir

idem-1-

i-Demenager passe du carton au container

La plateforme de réservation de déménageurs professionnels réalise sa première levée de fonds auprès de M Capital Partners...