Accueil / Actualité / Pourquoi Power BI renforce t-il son leadership parmi les logiciels d’analyse de données ?

Pourquoi Power BI renforce t-il son leadership parmi les logiciels d’analyse de données ?

Selon le Digital Journal, la Business Intelligence a progressé d’environ 8,4 % entre 2016 et 2021, pour atteindre plus de 26 milliards de dollars américains. C’est une grosse croissance ! La Business Intelligence peut être définie comme l’ensemble des méthodes et outils qu’une entreprise utilise pour prendre de meilleures décisions. Pour la grande majorité des logiciels informatiques, ces outils sont : ETL (Extract, Transform & Load), bases de données, logiciels de visualisation de données, algorithmes d’apprentissage automatique, feuilles de calcul, outils de collaboration, outils de reporting, etc.

La montée en puissance de Power BI

Power BI de Microsoft est certes un outil assez récent (disponible depuis fin 2015), mais considéré par beaucoup comme le futur d’Excel. Microsoft a d’ailleurs élaboré une feuille de route ambitieuse pour le produit : une nouvelle version chaque mois, avec des mises à jour majeures et de nouvelles fonctionnalités.

En comparaison avec Tableau Software, Power BI n’a peut-être pas l’interface utilisateur la plus intuitive, mais reste quand même très simple à prendre en main, avec des fonctionnalités de glisser-déposer, une interface de type Excel et toutes les fonctions sans codage. Mais la force de Power BI est ailleurs. Power BI est simplement le logiciel le plus complet en matière d’informatique décisionnelle, d’analyse et de reporting.

Dans la dernière édition du Magic Quadrant (classement des outils de BI et d’analyse de données) publiée par le cabinet américain Gartner, Microsoft est désormais le leader incontesté, alors qu’il était à égalité avec Qlik et Tableau en 2016.

Des fonctions toujours plus en phase avec les nouveaux usages

Power BI dispose notamment d’un ETL intégré qui est très facile à utiliser, Power Query. Power Query prend en charge une multitude de sources grâce à son grand nombre de connecteurs intégrés. L’approche est donc Plug & Play (on se connecte, et on accède aux données en deux ou trois clics). Dans Power Query, toutes les opérations de traitement sont à portée de clic : permuter, pivoter, groupes, extraire, fractionner. Aucune connaissance en codage requise, et un système d’historique en prime, grâce au système d’étapes appliquées (« Applied steps »).

Si vous êtes bloqué dans Power Query pour créér une colonne spécifique, vous pourrez confier votre problème à la fonction « créér une colonne à partir d’exemples ». Par exemple, si vous souhaitez calculer une colonne décennie à partir d’une colonne année, fournissez 2 ou 3 exemples à Power Query, et il fera le reste, grâce au Deep Learning.

Mais ce n’est pas tout. Le fait qu’il soit possible de poser des questions en langage naturel à son rapport Power BI constitue une autre autre feature bluffante. « Quelles sont les ventes en France en 2020 ? » Power BI vous apporte la réponse, aussi simplement qu’une recherche Google.

Power BI automatise également les investigations. Par exemple, si vous constatez une baisse sur les ventes, faîtes un clic droit sur la courbe à l’endroit où elle diminue et sélectionnez l’option « Expliquer la Baisse ». Power BI va alors interroger toutes les dimensions du modèle de données afin de comprendre les facteurs principaux de cette évolution, et vous les affichera de la manière la plus adaptée.

Une vision inclusive de la BI et encore plus riche

Il faut aussi préciser que, comme Power BI est intégré à l’environnement Azure et à Office (qui a été rebaptisé Microsoft 365), cela donne une vision globale du produit (les rapports MS Visio sont maintenant intégrés à Power BI, et interagissent parfaitement avec les éléments visuels). De nombreuses fonctionnalités populaires d’Excel sont dans Power BI (la fonction « What If parameter », pour observer l’évolution de vos données en fonction de certains scénarios, ne fait que renforcer ce concept). Même chose pour les fonctionnalités PowerPoint, comme la mise au premier plan, le groupage, l’insertion de formes, d’icônes.

Enfin, comme les évolutions majeures du produit sont décidées par la communauté, cela aidera le produit à être en adéquation avec les besoins du marché.

Power BI est en train de devenir un super agrégateur de fonctions de calcul, de base de données et de reporting. Ces caractéristiques devraient révolutionner le marché et permettre aux utilisateurs de repenser leur approche de la BI et de répondre efficacement à leurs enjeux de pilotage et nouveaux usages.

Augustin de la Fouchardiere est le fondateur de MYPE (https://www.mype-consulting.com), une société leader en France dans la formation sur Microsoft Power BI

A voir

Peut-on prévenir les risques d’accès illicites avant qu’ils ne se produisent ?

Prévenir les risques d'accès, c'est comme construire les défenses d'un château.