Accueil / Actualité / Proofpoint détecte les menaces

Proofpoint détecte les menaces

Comme chaque trimestre, le spécialiste de la sécurité informatique délivre ses observations.

Au dernier trimestre 2017, certaines tendances ont été confirmés, comme les ransomwares en tant que premier vecteur d’attaques malveillantes ou l’omniprésence de THE TRICK comme principal cheval de Troie bancaire.Au quatrième trimestre 2017, le volume de messages comportant des pièces jointes malveillantes a bondi de 300 %. Une grande partie du trafic de ce dernier trimestre provenait de campagnes d’attaques massives ayant abusé la technologie DYNAMIC DATA EXCHANGE de Microsoft.
Les ransomwares représentent la première catégorie de logiciels malveillants avec 57 % du volume total des attaques par email. On note cependant une légère baisse par rapport à Q3 où ils atteignaient 64%.  Le nombre de demandes de paiement des rançons réclamé en bitcoin a chuté de 73 %. Les attaquants préfèrent le bon vieux dollar.THE TRICK reste le cheval de Troie bancaire le plus utilisé. Il représentait 84% de tous les spams malveillants contenant un cheval de Troie bancaire (70% au trimestre précédent.)
Le nombre de comptes frauduleux de services clients sur les médias sociaux a augmenté de 30%. Parallèlement, les liens d’hameçonnage dans les médias sociaux ont augmenté de 70 % par rapport au trimestre précédent.

 

ram-

 

A voir

Taster trouve les moyens de ses ambitions

Taster crée et déploie des concepts de restauration dédiés à la livraison en s'appuyant sur des plateformes comme Deliveroo ou UberEATS.