Accueil / Actualité / Qui pilote…? Gestionnaires rigoureux et de talent, ou monde des voyous…?

Qui pilote…? Gestionnaires rigoureux et de talent, ou monde des voyous…?

Quel est, dans la vie économique et dans le quotidien de chacun, le poids réel des pratiques limites ou franchement délictuelles…? 

DVSM, 20 décembre 2019. Entre le monde du business et celui des arrangements louches, entre l’univers des politiques intègres et celui des combines glauques, entre la planète des « gens » ordinaires et celle des petits malins, les frontières sont à l’évidence franchies sans vergogne et au quotidien. Si l’on ne refait pas le monde, on le découvre d’une manière plus crue que jamais. D’ailleurs, on ne sait plus où porter le regard, entre des « affaires » qui émaillent l’actualité, sous tous les horizons, dans toutes les sphères d’activités. La mise en prison en Corée du PDG de Samsung Electronics provoque sans doute moins d’émoi dans l’Hexagone que l’effacement devenu impératif du membre du gouvernement en charge de la réforme des retraites.

Ces points d’actualité toute fraîche ne dissimulent cependant pas bien d’autres péripéties, de la tricherie industrielle sur les moteurs diesel aux grasses combines présumées du patron du groupe Renault-Nissan, en passant par l’épilogue du juteux parcours d’un élu à Levallois, le chapelet de bizarreries de l’affaire Benalla, les arrangements avec les chiffres du patron d’un groupe sud-africain de distribution spécialisé dans le meuble, les ententes confidentielles qui faussent le jeu du commerce, et bien d’autres… On ne peut ici les raconter tous. Mais comment accepter la cohabitation entre ces deux mondes, celui de la ligne droite et celui des idées tordues…? Cela quand des automobilistes se voient quotidiennement et sans tolérance ponctionner pour être passés dans le faisceau d’un radar à une vitesse « retenue » de 51 au lieu de 50 Km/h.

Attention quand même à une évolution importante, liée au développement du numérique. Ce dernier a propulsé à un niveau inédit la capacité de voir mises en lumière une proportion non négligeable de dérives (et de fake News, hélas, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs). Les écarts de comportement risquent de subir un jour ce qui est arrivé à ceux dont les attitudes envers leurs collègues ou relations féminines étaient, eux aussi, de l’ordre de l’intolérable.

Source DVSM

A voir

E-commerce et click&collect : les solution digitales pour la continuité de votre activité ?

L’évolution de la crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID 19 continue d’impacter notre quotidien....