Accueil / Actualité / Qwant veut conquérir l’Europe

Qwant veut conquérir l’Europe

A l’heure où Firefox annonce un plan social, le moteur de recherche alternatif franco-allemand ne baisse pas les bras. Il annonce l’entrée à son capital de la Caisse des Dépôts et Consignations pour 15 millions d’euros et l’injection de 3,5 autres millions par l’un de ses actionnaires historiques, le groupe allemand Axel Springer.  Les fondateurs de Qwant participent également à cette levée de fonds et demeurent actionnaires majoritaires. ‘’Cet investissement en fonds propres permettra le développement en Europe du moteur de recherche alternatif, disposant de sa propre technologie d’indexation, garantissant la confidentialité des données personnelles des utilisateurs », explique Qwant dans un communiqué. Le moteur vient également d’annoncer le lancement de son application mobile sur Android et iOS (sic !).

Qwant veut se distinguer d’autres solutions de navigation en respectant la vie privée de ses utilisateurs. Le moteur refuse d’exploiter des dispositifs de traçage et d’exploitation des données personnelles. Et pour garantir une intégrité complète à ses vingt millions d’utilisateurs revendiqués, Qwant s’est associé au navigateur Liberty, des britanniques de Liberty Vault afin de « créer à l’intérieur de leur mobile un coffre-fort chiffré, sécurisé par la technologie SIM&PIN ». Avec en particulier les coordonnées nécessaires au shopping sur le Web. Aujourd’hui, le moteur est disponible en 15 langues dans 25 pays. Petit à petit, l’oiseau fait son nid.

QWANT-

 

 

Enregistrer

A voir

GIAAA

Gigaset étoffe sa gamme de smartphones

La marque allemande veut se tailler une place au soleil des smartphones avec trois nouveaux modèles, les GS170H, GS270 et GS270+.