Accueil / Actualité / Radio Numérique Terrestre, un lancement fort animé à Lille…

Radio Numérique Terrestre, un lancement fort animé à Lille…

L’équivalent radio de la TNT vient de faire ses premiers pas. Un lancement qui n’exclut pas le doute…

 DVSM, juin 2018. C’est parti. La radio numérique terrestre vient d’entendre le coup de pistolet du starter. Cela s’est passé à Lille, il y a 24 heures. Et les animateurs et participants à cette première n’ont en rien dissimulé leur optimisme. Et pourtant, la bataille est loin d’être gagnée. Cette version récente, dite DAB+ (pour Digital Audio Broadcasting) arrive avec des atouts. Supportée et encouragée par la quasi totalité des constructeurs de récepteurs, y compris pour l’automobile (le SECIMAVI est partie prenante dans ce soutien) et quelques autres organismes dont le CSA, son procédé se différencie de la FM par une qualité d’écoute sans équivalence, et une insensibilité aux perturbations (si le signal est bien perçu).

Cette particularité associée à la perspective de ventes de nouveaux équipements nourrit les optimismes. Et pourtant, elle n’est pas le seul bénéfice que procure ici le numérique. A l’autre extrémité, côté « stations de radio », le mode digital permet sur le plan de l’émission une économie considérable. Le coût de l’accès au réseau de diffusion est divisé par 10, voire davantage.

Oui, mais en face de cette belle palette motivante, Internet et les hauts débits sont là pour jeter le trouble. D’ores et déjà, comme chacun le sait, avec quelques applications simples et gratuites, un smartphone capte également la radio, tout comme les enceintes intelligentes connectées qui sont en passe d’envahir les rayons. Et encore, faut-il ajouter que le « camp Internet » est loin d’avoir atteint ses prestations optimales. Dès le fin de 2018, la 5G va amorcer une révolution d’ampleur. Avec ses débits qui mettent en joue ceux de la fibre, le DAB+ va trouver « à qui parler ». Ce qui explique que les « grandes radios » soient toutes opposées à leur entrée en ondes sur ce réseau numérique techniquement fort séduisant.

Même l’évocation de la TNT décrite comme un succès est un argument à double tranchant. Car si, il y a bientôt 15 ans, seuls le hertzien et le satellite étaient en mesure de transmettre des programmes, justifiant ce numérique terrestre de la TV, l’ADSL, la fibre et maintenant… la 4G et la 5G sont venus grignoter le gâteau d’une télévision classique qui commence à se démoder et ne vont pas modérer leur concurrence. Mais au diable les mauvaises pensées. Une nouvelle technique, qui a mis longtemps à se concrétiser, vient d’arriver et va se propager dans d’autres régions du territoire.

Source DVSM

A voir

TV Panasonic OLED 4K TX FZ950

Difficile de ne pas craquer pour ce téléviseur ....