Accueil / IT Business / Communiqués / Rancher 2.4 implante Kubernetes à la périphérie avec le cap du million de clusters en ligne de mire

Rancher 2.4 implante Kubernetes à la périphérie avec le cap du million de clusters en ligne de mire

Cette nouvelle version est marquée par l’évolutivité en bordure du réseau, une maintenance sans interruption du fonctionnement, un renforcement de la sécurité et de nouvelles options d’hébergement.

Cupertino (Californie), 31 mars 2020 – Rancher Labs, créateur de la plate-forme de gestion Kubernetes la plus largement adoptée, annonce la disponibilité générale de Rancher 2.4. Kubernetes est le moteur au cœur d’une informatique commune et centralisée, des datacenters, au cloud en passant par la périphérie des réseaux (Edge). Cette nouvelle version de Rancher offre l’évolutivité, les performances et la sécurité nécessaires pour permettre aux entreprises d’exécuter Kubernetes partout.

Sheng Liang, CEO de Rancher Labs, commente : « De nombreuses entreprises se tournent vers Rancher car il s’agit de la seule plate-forme de gestion Kubernetes hétérogène, multicluster et multicloud. Rancher 2.4 est la dernière illustration en date de notre stratégie Run Kubernetes Everywhere et nous démarque encore plus des autres solutions actuelles, et de leurs lacunes considérables en termes d’évolutivité, de complexité et d’ouverture. » 

Faire passer Kubernetes du cloud à la périphérie du réseau

Selon Gartner, 75 % des données des entreprises seront créées et traitées en dehors des datacenters et des environnements cloud d’ici à 2022. Qu’il s’agisse pour une entreprise de diffuser des téraoctets de contenus à des millions d’utilisateurs mobiles via la 5G, d’exploiter à distance un réseau d’installations éoliennes de faible puissance, de diffuser des mises à jour logicielles sur des bornes dans des milliers de succursales ou de gérer un parc de caméras de sécurité à reconnaissance faciale ou d’objets, le Edge Computing est à l’origine d’une prolifération massive de déploiements Kubernetes.

Avec Rancher 2.4, Rancher Labs offre les capacités de montée en charge, de gestion et de sécurité nécessaires à l’exploitation de Kubernetes sur le Edge. Parmi les principaux perfectionnements :

  • Vers un million de clusters pris en charge : Dans le cadre de la disponibilité générale de cette nouvelle version, Rancher gère pour l’instant 2 000 clusters et 100 000 nœuds. Rancher labs compte porter prochainement la capacité de l’architecture Rancher 2.4 à 1 million.

  • Maintenance limitée de la connectivité avec K3s : idéal pour la gestion des clusters, des mises à niveau et des correctifs lorsque les clusters peuvent ne pas disposer d’une connexion réseau fixe ou stable, Rancher 2.4 peut lancer une mise à niveau à distance mais le processus est géré sur le cluster K3s local. Cela permet la gestion par les utilisateurs des mises à niveau et des correctifs en local, puis leur synchronisation avec le serveur de gestion une fois la connexion rétablie.

  • Maintenance sans interruption du fonctionnement pour RKE : alors que les entreprises exploitent un nombre croissant d’applications critiques de production, elles ont besoin d’une solution de maintenance non disruptive de leur infrastructure Kubernetes. Rancher 2.4 répond à ce besoin en leur permettant de mettre à niveau les clusters et nœuds Kubernetes sans interrompre le fonctionnement de leurs applications. En outre, les utilisateurs peuvent sélectionner et configurer leur stratégie de mise à niveau pour les modules additionnels de façon à éviter toute interruption des services DNS et Ingress.

  • Renforcement de la sécurité avec des analyses CIS Benchmark : la sécurité des clusters est indispensable au succès de toute stratégie Kubernetes. Or, selon une étude récente réalisée par AimPoint, 44 % des entreprises ont retardé la mise en production d’applications en raison de préoccupations concernant la sécurité des conteneurs Kubernetes. Pour remédier à ce problème, Rancher 2.4 inaugure CIS Scan, qui permet aux utilisateurs d’exécuter des analyses de sécurité ad hoc de leurs clusters RKE par rapport à une centaine de références publiées par le CIS (Centre for Internet Security) et considérées comme la définition de fait d’un cluster Kubernetes sécurisé. Les utilisateurs peuvent créer des configurations de test personnalisées et générer des rapports documentant les succès ou échecs aux tests, à partir desquels ils pourront apporter des corrections afin de faire en sorte que leurs clusters répondent à l’ensemble des exigences de sécurité.

Hosted Rancher
De nombreuses entreprises peuvent ne pas disposer – ou préfèrent ne pas avoir à s’occuper – de l’infrastructure et des ressources informatiques et humaines nécessaires au déploiement et à la gestion d’un serveur Rancher sur site. En réponse à cette demande, Rancher 2.4 est désormais disponible dans une version hébergée Hosted Rancher, dans laquelle chaque client se voit allouer une instance AWS dédiée et d’un plan de contrôle de gestion Rancher Server. Cette offre consiste en un serveur Rancher aux fonctionnalités complètes, assorti d’un SLA de 99,9 %, avec des mises à niveaux, correctifs de sécurité et sauvegardes sans stress. Les clusters en aval (par exemple GKE, AKS) ne sont pas inclus dans le SLA et continuent d’être exploités par le fournisseur respectif de la distribution.

Une dynamique qui s’appuie sur une stratégie sans équivalent
À la différence d’autres solutions qui se prétendent multicloud en obligeant leurs clients à exécuter les mêmes logiciels propriétaires dans leurs différents environnements cloud, Rancher offre un mode de gestion de Kubernetes simple et homogène pour toutes les distributions certifiées (RKE, k3s, AKS, EKS, et GKE), où qu’elles fonctionnent : sur site, dans le cloud ou à la périphérie des réseaux.

« Il existe une différence fondamentale entre contraindre les clients à exécuter des logiciels Kubernetes propriétaires dans tous leurs environnements et prendre en charge les meilleures distributions hétérogènes », souligne Peter Smails, directeur marketing de Rancher Labs. « Que ce soit aujourd’hui ou à l’avenir, nos clients souhaitent bénéficier des avantages exclusifs de Rancher en termes de flexibilité, de liberté et de coût. » 

L’approche de Rancher trouve un écho auprès des clients et des investisseurs. La société, qui a vu en 2019 son chiffre d’affaires progresser de 169 % d’une année à l’autre, a récemment annoncé une levée de fonds en série D de 40 millions de dollars. Ce financement supplémentaire servira à accélérer l’innovation, à intensifier les investissements dans le marketing et à poursuivre l’expansion géographique.

Témoignages de clients
« À l’heure actuelle, nous ne disposons pas d’une configuration standard pour toutes nos agences et nous avons donc besoin de composants différents pour les divers sites. Nous utilisons aujourd’hui des serveurs physiques, qui nécessitent chacun un technicien pour installer le matériel, configurer le système d’exploitation et charger les applications, ce qui peut prendre jusqu’à cinq jours et coûter 2000 dollars par serveur. Grâce à Rancher 2.4, il est possible de précharger la distribution K3s sur le serveur, de la faire démarrer à distance via PXE et de la joindre automatiquement à l’environnement Kubernetes Rancher pour sa gestion distante. » Zak Anderson, responsable de la gestion de la plate-forme de conteneurs d’ABSA Group Limited, troisième banque de détail en Afrique

« Rancher est le dispositif de gestion unique pour tous nos clusters Kubernetes, c’est pourquoi il est crucial de bénéficier de ce niveau de visibilité sur la sécurité de la configuration de nos systèmes. Ces outils placés au cœur de Rancher vont nettement améliorer la visibilité et la sécurité de la plate-forme dans l’ensemble de notre architecture distribuée vaste et complexe. Les outils de sécurité impliquent souvent de savoir parfaitement d’où nous venons et où nous souhaitons aller, mais Rancher élimine totalement cette complexité en automatisant une grande partie du processus. » Zach Dunn, Directeur des opérations de la plate-forme et RSSI d’Optoro

« Nous nous réjouissons de pouvoir dorénavant mettre à niveau nos clusters sans en interrompre le fonctionnement. Jusqu’à présent, Rancher arrêtait purement et simplement tous les nœuds pendant une mise à niveau. La version 2.4 permet le redémarrage et la mise à niveau séquentiels de chaque nœud, une possibilité qui nous faisait cruellement défaut. » Philipp-Michael Radl, ingénieur systèmes chez DIMOCO, un service de paiements mobiles qui permet à plus de 1,5 milliard d’abonnés d’acheter des biens et services sur leurs appareils mobiles auprès de sites marchands et d’agrégateurs.

Pour de plus amples informations, consultez le site www.rancher.com et suivez @Rancher_Labs sur Twitter. Tous les noms de produits et de sociétés cités peuvent être des marques de leurs détenteurs respectifs.

A voir

Investissement et acquisition !

2 associés passionnés d’aventure humaine, de technologie et d’innovation recherchent une entreprise d’installation électrique....