Accueil / Actualité / Randonnées : ne partez pas sans cyber-précautions !

Randonnées : ne partez pas sans cyber-précautions !

Vous vous apprêtez à partir en randonnée, en France ou à l’étranger ? Sachez que s’ils sont utiles, votre smartphone ainsi que vos objets connectés, peuvent être vulnérables. Ci-après, quelques conseils… à appliquer sans modération.

En ce mois de mai, le soleil retrouvé et le desserrement progressif des règles édictées par le gouvernement face à la crise de la Covid-19 ont un effet massif : ils autorisent désormais chacun à s’adonner aux joies de la randonnée, que ce soit seul ou en famille. Attention toutefois : les sentiers de montagne comme ceux de nos vertes forêts ne sont pas exempts de cyber-pièges ! Ci-après, quelques conseils de base.

Anticipez !
L’un des risques premiers d’une randonnée est celui de la perte, de la détérioration ou – pire – de la casse de votre matériel. Outre le fait qu’il conviendra, une fois sur place, de bien protéger votre smartphone ou votre tablette, il est utile de réduire le risque de perte ou de vol de vos données en voyageant avec le strict minimum sur vos équipements nomades. Premier conseil donc : effectuez en amont des sauvegardes et ne partez pas avec vos données sensibles. Dans le cas où vous envisagez une randonnée à l’étranger, renseignez-vous également sur la législation du pays de destination : dans certains cas, les autorités locales appliquent un contrôle renforcé qui les amène à saisir les équipements (et leurs mots de passe) pour ne pas avoir formulé de demande d’autorisation permettant d’introduire de tels moyens sur le territoire.

Gare aux objets connectés
Autre élément à couver du regard : les objets connectés. Montres, caméras, lampes, vêtements, chaussures… Le panel des objets connectés est large et nous amène parfois à faire oublier certaines règles essentielles. Faites donc bien le point sur les modes de protection que vous avez mis en place sur votre téléphone portable ou votre montre connectée en vous posant les questions suivantes : vos données sont-elles accessibles par des tiers et à qui sont-elles susceptibles d’être transmises ? Il convient ici d’être particulièrement vigilant vis-à-vis des connexions WiFi des espaces publics où vous séjournez ou que vous fréquentez le temps d’un repas par exemple. Les bornes sur lesquelles nos objets connectés viennent se connecter sont loin d’être bien protégées : gardez ceci à l’esprit à tout instant. Quant au partage de connexion, si pratique dans certaines situations, il est là aussi à effectuer avec parcimonie.

Les vertus de la discrétion
Vous voici donc parés à toutes les éventualités… ou presque ! Outre les points de vigilance qui viennent d’être exposés, il faudrait pour finir insister sur les vertus de la discrétion. Quoi de mieux qu’une randonnée pour prendre des photos de ses amis, de sa famille, voire d’autres randonneurs de passage avec qui l’on a sympathisé ? La mise en ligne de ces souvenirs peut vous donner envie de livrer quelques informations, sur fond de géolocalisation de vos déplacements… Vous pouvez également être amené à consulter des documents sensibles depuis un lieu public, sans filtre de confidentialité. Dans un cas comme dans l’autre, ne perdez jamais de vue que de telles informations peuvent largement circuler et faire l’objet de captations malveillantes.

En randonnée, le risque zéro n’existe pas mais il peut toutefois être largement minimisé en adoptant quelques règles simples. Avant de vous diriger vers les sentiers escarpés, préparez vos outils informatiques comme vous le faites avec votre propre corps. Vous pourriez être amené à vous en féliciter…

Benoit Grunemwald,Expert en Cyber sécurité, ESET France



 

A voir

Selon l’enquête de Sensormatic Solutions, résurgence des achats de Noël dans les magasins traditionnels

Sensormatic Solutions, le portefeuille mondial de solutions de vente au détail de Johnson Controls, a publié son rapport sur le sentiment des acheteurs en France....