Accueil / IT Business / Communiqués / Rapport Cloud Foundry Foundation : Les entreprises s’investissent dans le processus de transformation numérique en faisant confiance au cloud

Rapport Cloud Foundry Foundation : Les entreprises s’investissent dans le processus de transformation numérique en faisant confiance au cloud

Plus de la moitié des entreprises interrogées migrent leurs applications critiques dans le cloud.

PHILADELPHIE, le 2 avril 2019 – Pour la première fois, une majorité d’entreprises migrent leurs applications critiques dans le cloud, d’après le tout dernier rapport de la Cloud Foundry Foundation, dévoilé ce jour dans le cadre de son sommet nord-américain à Philadelphie. L’étude révèle que les entreprises considèrent la transformation digitale comme un cycle constant d’adaptation, et non un expédient ponctuel. Dans le cadre de ce processus, les technologies cloud de type PaaS (Platform-as-a-Service), conteneurs et architecture serverless poursuivent leur montée en puissance, alors que les microservices et l’IA/AA sont en passe d’être intégrés à leurs workflows.

Alors que de plus en plus d’entreprises sont aux prises avec la réalité de la transformation digitale, elles s’adaptent à l’itérativité de ce parcours. Exemple typique : 74 % des professionnels interrogés assimilent la transformation digitale à des « aménagements perpétuels et à l’adoption constante de nouvelles technologies », contre 26 % qui l’associent à un « changement ponctuel et à l’adoption de nouvelles technologies ». Plus des trois quarts des décideurs informatiques estiment que la transformation digitale constitue une réalité, et 86 % des DSI, DTI et responsables de divisions sont du même avis.

« La grande majorité des entreprises s’accorde à reconnaître que la transformation digitale est un processus constant de changement progressif, et non une initiative ponctuelle, et elles se rendent compte que leur stratégie à long terme doit prévoir l’adaptation à un large éventail d’évolutions technologiques et de difficultés imprévues », souligne Abby Kearns, administratrice dirigeante de la Cloud Foundry Foundation. « Même si les entreprises commencent à percevoir les avantages des technologies cloud de pointe, ce qui les attend — l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et la blockchain, par exemple — prouve, une fois encore, que le changement est la seule constante dans le domaine technologique. » 

Voici les principales conclusions de ce rapport :

  • La stratégie multiplate-forme a le vent en poupe – Près de la moitié des professionnels interrogés (48 %) indiquent conjuguer des technologies PaaS, conteneurs et serverless — soit une progression de 9 % par rapport à la situation décrite l’an dernier dans le rapport consacré à la stratégie multiplate-forme. Cette montée en puissance se vérifie dans toutes les entreprises qui amalgament ces trois technologies selon des itérations diverses, à savoir les 72 % qui associent PaaS et conteneurs (+8 %), les 50 % qui unissent PaaS et serverless (+7 %) et les 49 % qui allient conteneurs et serverless (+7 %).
  • Le recours aux conteneurs s’accentue – Chez les entreprises faisant appel à des conteneurs ou les évaluant, le nombre de conteneurs utilisés enregistre une croissance substantielle. Les structures utilisant au moins 100 conteneurs, qui représentaient 34 % en avril 2018, pèsent 48 % en février 2019. Parmi les décideurs informatiques interrogés, 62 % s’attendent à ce que les conteneurs soient monnaie courante dans leur entreprise dans un délai d’un an.
  • En dépit d’une évaluation serverless qui marque le pas, le déploiement de cette architecture s’intensifie côté utilisateurs – Malgré un léger recul général de l’utilisation et de l’évaluation depuis septembre, dans la catégorie serverless, le déploiement au sens large a doublé depuis l’an dernier — passant de 9 % à 18 %.
  • Le calendrier de perception des effets de la transformation digitale varie selon les zones géographiques – Si les entreprises nord-américaines perçoivent, dans une large mesure, les avantages induits par la transformation digitale ou s’attendent à en ressentir les effets ce trimestre (49 %), elles sont un peu plus d’un tiers (34 %) à ne pas escompter en récolter les fruits durant un an au moins. À l’inverse, un tiers des entreprises en Asie comptent en retirer certains avantages dès cette année, contre 24 % seulement qui estiment que cela prendra plus d’un an. Si plus de la moitié des entreprises européennes (56 %) en ressentent déjà les effets positifs ou s’y attendent ce trimestre, une proportion minime d’entre elles (19 %) table davantage sur un délai d’un an.

Pour recevoir un exemplaire de ce rapport, rendez-vous ici.

 

Depuis 2015, ClearPath Strategies, cabinet d’études de marché et de conseil stratégiques, réalise à l’international, pour le compte de la Cloud Foundry Foundation, une série d’études de perception, approfondissant des thématiques cruciales pour le cloud et les développeurs. Le présent rapport constitue le neuvième opus des études quantitatives et qualitatives menées à l’international dans le cadre de cette série. Comprenant 501 entretiens menés auprès de cadres et de professionnels de l’informatique, dans huit pays (Allemagne, Canada, Chine, Corée du Sud, États-Unis, Inde, Japon et Royaume-Uni), l’enquête a été réalisée en cinq langues correspondant à ces zones géographiques. Les données ont été pondérées entre trois territoires — l’Asie, l’Europe et l’Amérique du Nord — afin de refléter les vagues d’études antérieures. Bien que la marge d’erreur d’échantillonnage ne puisse techniquement être calculée pour des populations en ligne pour lesquelles la relation entre l’échantillon considéré et l’univers qu’il est censé représenter est inconnue, la marge d’erreur d’échantillonnage sur des échantillons représentatifs équivalents serait de +/- 4,8 %.

L’échantillon est réparti entre quatre fonctions informatiques majeures, dans des proportions qui ont été pondérées pour refléter la cohérence avec les vagues d’études de perception antérieures. La répartition des fonctions est la suivante : Développeurs/DevOps (30 %), Ops/Architectes (30 %), DSI/DTI/responsables de divisions (25 %) et responsables informatiques (15 %). L’éventail de formats d’entreprises considérés est le suivant : 32 % de PME (<1 000 salariés), 68 % d’entreprises de taille intermédiaire (1 000+), 25 % de grandes entreprises (10 000+). Pour garantir une qualité optimale des répondants, une sélection complémentaire a été opérée, au-delà des fonctions et activités exercées, sur la taille de l’entreprise (aucune de moins de 100 salariés), l’expertise cloud et les années d’expérience informatique.

Technologie open source soutenue par les plus grands acteurs technologiques au monde, notamment Dell EMC, Google, IBM, Microsoft, Pivotal, SAP et SUSE, Cloud Foundry est utilisée par des chefs de file dans l’industrie, les télécommunications et les services financiers. Seule Cloud Foundry offre la vélocité nécessaire au déploiement continu d’applications adaptées aux impératifs métier des entreprises. Son architecture à base de conteneurs exécute des applications dans tous les langages informatiques, sur votre choix de cloud — Amazon Web Services (AWS), Google Cloud Platform (GCP), IBM Cloud, Microsoft Azure, OpenStack, VMware vSphere, etc. Dotée d’un robuste écosystème de services et forte de sa simplicité d’intégration avec les technologies en place, Cloud Foundry fait référence pour les applications stratégiques des entreprises d’envergure mondiale.

À propos de la Cloud Foundry Foundation

La Cloud Foundry Foundation (CFF) est une organisation indépendante à but non lucratif, constituée pour favoriser le développement, la promotion et l’adoption de Cloud Foundry, et en faire une référence pour le déploiement d’expériences développeurs inégalées auprès des entreprises de toutes tailles. Au nombre des projets de la Fondation figurent Cloud Foundry Application Runtime, Cloud Foundry Container Runtime, BOSH, Open Service Broker API, Eirini, CF Containerization, Abacus, CF-Local, CredHub, ServiceFabrik et Stratos, entre autres. Cloud Foundry, qui accélère et facilite la création, le test, le déploiement et la montée en capacité des applications, est utilisé par plus de la moitié des acteurs du classement Fortune 500, dont le chiffre d’affaires combiné avoisine les 15 000 milliards de dollars. Hébergé par The Linux Foundation, Cloud Foundry est un projet sous licence Apache 2.0 accessible sur Github :  https://github.com/cloudfoundry. Pour en savoir plus, consultez le site : http://www.cloudfoundry.org

 

 

 

A voir

Hitachi Solutions France ouvre 20 postes sur les 12 prochains mois

Hitachi Solutions, intégrateur et spécialiste de la mise en œuvre de la plateforme Microsoft Dynamics 365...