Accueil / IT Business / Rapport Simavelec 2011

Rapport Simavelec 2011

Le Simavelec se montre assez satisfait des résultats obtenus sur 2011, même s’il prévoit un ralentissement des ventes en 2012.

Le président du syndicat M. Philippe Citroën a indiqué en introduction que « dorénavant, la tendance moyenne des ventes de téléviseurs en France, oscillerait autour des sept millions de pièces par an ».

Le parc des téléviseurs installés en France a connu ces dernières années plusieurs mutations profondes. Ainsi, les ventes de téléviseurs sont passées de 5 millions de téléviseurs entre 2005 et 2008 pour atteindre vraisemblablement les 7 millions à moyen terme.  Les années 2010 et 2011, avec 8,5 et 8,7 millions de téléviseurs vendus grâce au passage au tout numérique et à la généralisation des écrans plats ont été exceptionnelles.

Il est indéniable que ce marché est boosté par l’amélioration constante de l’image est des services annexes que propose actuellement la TV. Bien évidemment, la haute définition, la 3D ainsi que l’érosion des prix en magasin ont beaucoup participé à cet engouement pour l’écran. La chute des prix est ce qui touche d’ailleurs le plus le secteur, en effet, le marché accuse une très forte baisse de ses tarifs. Si à la  fin des années 90 un écran CRT valait aux alentours des 13 000 francs, soit 2000 euros, de nos jours, un écran 32’’ ne coûte que 400/500 euros.

Le syndicat constate aussi que la consommation d’information et de contenus audiovisuels n’est plus limitée au seul écran TV. Ordinateurs, tablettes, téléphones intelligents et autres lecteurs multimédia sont massivement utilisés pour accéder à quantité de contenus sous toutes formes. Sur la convergence pluri-média, Philippe Citroën précisait qu’avec bientôt nettement plus de 200 millions d’écrans en « interaction », les « univers du possible », les potentialités de nouveaux services, devenaient considérables.

En conclusion, le Simavelec estime qu’en 2012, la conjoncture marquera un retour à la « normale », avec ses éléments difficiles (incertitude sur l’environnement économique…) et ses réalités positives comme de grandes compétitions sportives. Paradoxalement, la crise sera aussi très probablement un élément positif, du au repli des consommateurs dans leur foyer devant l’écran principal…

M.G

A voir

idem-1-

i-Demenager passe du carton au container

La plateforme de réservation de déménageurs professionnels réalise sa première levée de fonds auprès de M Capital Partners...