Accueil / Actualité / La réalité virtuelle peinerait-elle à séduire ?

La réalité virtuelle peinerait-elle à séduire ?

Pour l’instant Facebook a du mal à rentabiliser les deux milliards de dollars investis en 2014 dans Oculus Rift, concepteur de casques de réalité virtuelle. Selon le site économique américain Facebook va fermer 200 des 500 espaces de démonstration consacrés à ses technologies de réalité virtuelle, ouverts dans les magasins Best Buy. Officiellement, ces espaces de démonstration doivent céder la place à d’autres. Une porte-parole de l’entreprise a expliqué qu’Oculus procède à ‘’des évolutions saisonnières’’.  Officieusement, ces ‘’évolutions’’ traduisent l’échec de ces espaces de démonstration. Des employés de Best Buy affirment que les clients ne sont absolument pas intéressés. Il arrive que les démonstrateurs restent les bras ballants des journées entières. Pourtant, le patron de la chaine de distribution a affirmé qu’au troisième trimestre 2016, plus de trois cent mille démonstrations avaient été réalisées. Visiblement, le sujet a été épuisé pendant cette période.

Oculus refuse de baisser les bras et annonce que de nouveaux espaces de démonstration seront efficients rapidement en Amérique du Nord. D’autres sites seront également opérationnels en Europe.   « Nous allons organiser des événements réguliers et des apparitions dans les magasins et les communautés locales tout au long de l’année » affirme-t-on chez le constructeur. Il va falloir batailler dur pour imposer des casques de réalité virtuelle à 650 euros alors que le nombre de plateformes adaptées est encore très réduit. Dans sa livraison sur l’état du marché de l’électronique grand public français, l’observateur Gfk soulignait que sur environ trois cinq cinquante mille casques de réalité virtuelle vendus en France l’an dernier, neuf sur dix sont des adaptateurs de smartphones vendus moins de 20 euros.

ocu-fb-450

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

distri-1-

Distree#Connect revient en avril

La deuxième édition du salon des objets connectés se tiendra les 24 et 25 avril au Carrousel du Louvre.