Accueil / Actualité / Recharge sans fil, un procédé qui n’est toujours pas courant, mais progresse…

Recharge sans fil, un procédé qui n’est toujours pas courant, mais progresse…

Doucement, les techniques de recharge des équipements mobiles sans liaison filaire se développent. Elles restent pourtant encore assez peu répandues, pour ne pas dire marginales, mais devraient prendre de l’ampleur dans les années à venir.

DVSM, 29 avril 2021. Pour l’heure, il n’est question que des recharges d’appareils consommant relativement peu d’énergie, comme les smartphones et autres « wearables ». Pour des mécaniques lourdes, comme l’automobile, la réponse d’un ingénieur proche de cet univers résume tout « Même pas en rêve…!« . Au niveau mondial, le CA qui en est issu était de 3,5 milliards de dollars en 2020. De ce niveau, qui n’est malgré tout pas négligeable, la recette devrait progresser de près de 24% en moyenne annuelle tout au long de la décennie, pour frôler 20 milliards de billets verts aux alentours de 2028. Une progression qu’il est pertinent de rapprocher de la période de progression de l’équipement en 5G, l’une des clés de voûte de l’essor du sans fil électrique.

La consommation des processeurs dans cette nouvelle norme devrait s’accompagner de besoins de recharge plus fréquents, facilitant l’équipement en bases de recharge, domestiques et dans les véhicules et autres moyens de transport. Moins vigoureux dans leur progression, les équipements mobiles connectés consolident ces perspectives. Il y aura aussi à vaincre les barrières liées à la coexistence de plusieurs techniques, celle dite par induction dépassant le quart du marché. Sur un plan régional, les USA devraient en toute logique être les plus gros utilisateurs (un tiers du total global). Et contrairement aux idées reçues, loin d’être le seul domaine d’utilisation, les smartphones et wearables sont largement côtoyés par les utilisations dans le domaine de la santé, ou éviter des connexions et reconnexions est aussi un moyen de minimiser les transmissions infectieuses. (Données : Emergen Research).

Source DVSM

A voir

Elon Musk est attendu ferme au prochain virage… Passe ou casse…?

La solitude, ça n’existe plus. Quelques petites notes négatives viennent soudain rappeler que pour Tesla, le …