Accueil / Actualité / Recharger sans fil des véhicules n’est plus une solution relevant d’un futur fou…

Recharger sans fil des véhicules n’est plus une solution relevant d’un futur fou…

Recherche et développement restent en pleine effervescence sur le front de la mobilité électrifiée. Voici une solution qui simplifie la recharge, sans modifier le fond du débat sur cette délicate transition.

DVSM, 17 mai 2021. Développons, développons, il en restera forcément quelque chose. C’est ce que peuvent se dire les citoyens de Corée du Sud invités à contempler ce que vient de dévoiler le conglomérat LG. L’image fournie par l’industriel parle d’elle-même. Chacun imagine dans la foulée qu’au-delà d’une trottinette, des déclinaisons pourraient (et même pourront) être mises au point, pour des engins plus imposants, comme par exemple des automobiles. Ce, en oubliant un instant que les calibres de ces voitures font preuve d’une diversité en trois dimensions sans limite, et que les volumes d’ampères/heures à engranger sont d’un calibre en rien comparable.

Le concept n’est cependant pas limité à ce qui n’est peut-être qu’une maquette séduisante. LG l’a aussi concrétisé sous forme de prototypes mis en services dans plusieurs points de recharge de grandes villes coréennes. Rien ne vaut la mise en pratique « pour de vrai » pour faire un bilan sur ce qui est bob ou à revoir. Notons quand même que cette trottinette (que le groupe coréen élève au rang de « scooter ») est le seul, avec la bicyclette du même courant, à n’avoir jamais à craindre la panne sèche, la force musculaire n’exigeant aucune recharge pour suppléer à une pénurie l’électrons.

Source DVSM

A voir

Redevance et AV public : quand tout pourrait changer, mais que de fait, rien ne changera…

La suppression désormais hautement probable de la redevance, un vrai soulagement pour bien des économies de ménages, ne change en rien pour le fond, puisque c'est toujours le contribuable qui finance.