Accueil / IT Business / Research In Motion a vu ses ventes chuter de 25 %

Research In Motion a vu ses ventes chuter de 25 %

Les difficultés ne cessent de s’aggraver pour Research in Motion (RIM). Le nouveau patron, Thorsten Heins, qui a pris la tête du groupe en janvier dernier, a annoncé une inflexion stratégique majeure. Alors que le constructeur de smartphones n’a eu de cesse de se développer auprès du grand public ces dernières années, « nous prévoyons de nous recentrer sur le marché des entreprises et de capitaliser sur nos forces dans ce segment », a indiqué Thorsten Heins, pour qui « RIM a besoin de changements substantiels »

Ce remaniement stratégique s’explique par une perte lourde de part de marché. La part de marché de RIM est ainsi passée de 15 % à 9 % en un an pendant que celle d’Apple grimpait à 24  %. Les raisons à cette chute sont connues. Elles résident d’abord dans le succès de l’iPhone et des smartphones équipés d’Android. Ensuite, les retards répétés de la nouvelle version du système d’exploitation des BlackBerry expliquent cette piètre performance. Or, il n’y a toujours aucune date précise donnée pour la sortie de BlackBerry 10… Sans compter l’échec retentissant de sa tablette, le PlayBook. Le groupe a d’ailleurs enregistré sa première perte trimestrielle en sept ans. Sur les trois derniers mois de son exercice clos le 29 février, la perte nette a atteint 125 millions de dollars en raison d’une dépréciation. Et ce tourbillon menace désormais l’entreprise. Les analystes de Credit Suisse s’attendent à ce que les ventes de RIM baissent de 25  % sur l’exercice 2012-2013.

Au regard de cette sombre période pour RIM, la question est : RIM peut-il rester indépendant ou être racheté ? Interrogé sur une possible vente de RIM, Thorsten Heins n’a pas écarté cette hypothèse, tout en spécifiant qu’une cession « n’est pas la principale direction » dans laquelle le fabricant travaille actuellement…

M.G

A voir

arc2350

L’Arcep pense aux ‘’territoires’’

Les collectivités territoriales ont demandé à l'Arcep la mise à disposition de solutions complémentaires aux réseaux filaires...