Accueil / Actualité / Les réseaux sociaux auxiliaires de justice

Les réseaux sociaux auxiliaires de justice

Facebook et Twiter sont conviés au Congrès des Etats-Unis afin de témoigner de l’exploitation des réseaux sociaux par des Russes lors des dernières élections présidentielles américaines. Pour les parlementaires américains, les réseaux sociaux ont pu avoir une influence considérable sur le vote de leurs concitoyens.

Facebook a déjà identifié trois mille publicités postées par un groupe russe baptisé Internet Research Agency. Twitter devra témoigner mercredi prochain devant la commission des renseignements sénatoriale présidée par le sénateur démocrate Mark Warner.  Les Sénateurs veulent évaluer l’influence réelle des plateformes en ligne sur le vote des Américains. Ils veulent aussi contraindre les entreprises de l’Internet à suspendre leur politique de respect de la vie privée sur requête des autorités politiques et judiciaires.

On se souvient du refus d’Apple de livrer les secrets des iPhones des terroristes islamistes de San Bernadino en 2016. D’ailleurs Facebook vient d’annoncer vouloir dorénavant se contraindre à ce type d’obligations légales : « Nous croyons qu’il est vital que les Autorités disposent de toutes les informations nécessaires afin d’informer parfaitement le public du déroulement des dernières élections présidentielles. Cette évaluation ne peut se faire qu’avec le concours des entreprises des technologies, et nous voulons prendre toute notre part. Le Congrès est le mieux placé pour recueillir et exploiter les informations que Facebook et d’autres peuvent fournir afin de délivrer à la Nation une vision complète des événements. »  

FBT

 

Enregistrer

A voir

keyboa-380

Le marché des PC prend une nouvelle claque

Le pire est que les opérations de promotion habituelles à cette époque de l’année, comme la rentrée des classes n’ont eu aucune influence sur le commerce.