Accueil / Actualité / Roaming : la Commission mécontente tout le monde

Roaming : la Commission mécontente tout le monde

On avait failli y croire. D’ici moins d’un an, les Européens ne devaient plus être massacrés par les frais de roaming extravagants appliqués par les opérateurs d’un pays à l’autre. On allait voir ce que l’on allait voir. Et à la finale, on verra bien quelque chose, mais rien de comparable avec les promesses tenues. Pour faire simple, l’itinérance entre pays de l’Union ne sera pas gratuite 365 jours par ans, mais seulement 90 jours dans l’année et dans la limite de 30 jours d’affilée. Même si nous sommes loin des assurances et promesses de la Commissions, ce serait déjà (beaucoup) mieux que rien, sauf que le consommateur devra éviter une ‘’utilisation abusive’’. Il devra se connecter tous les mois à son réseau national, sinon son opérateur pourra lui facturer des frais … Les autorités de régulation comme l’Arcep sont conviées à surveiller le niveau de ces frais. Bref. La pilule est enrobée dans le traditionnel discours mielleux sur la justice économique ou de l’usage raisonnable. Il s’agit seulement de rassurer les opérateurs inquiets de la disparition de la manne du roaming.  Les débats ne sont pas terminés, le Parlement Européen et le Conseil des ministres peuvent encore discuter et amender les propositions de la Commission.

europe390

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...