Accueil / Actualité / Les routes françaises vont prendre un coup de techno

Les routes françaises vont prendre un coup de techno

La région Île-de-France, lors de sa séance du 9 mars, vient d’approuver un protocole d’intention entre l’État et la Région sur le lancement d’un programme d’innovation et d’expérimentation sur le réseau routier francilien. Alain Vidalies, le secrétaire d’État chargé des Transports a salué la conclusion de cet accord qui constitue une première déclinaison dans la région capitale du programme national « Mobilité 3.0 », lancé par le Gouvernement dans le prolongement de la COP 21, pour le déploiement des systèmes de transport intelligent. L’État et la Région s’engagent à financer sur une période d’au moins trois ans un ensemble d’actions portant sur plusieurs thématiques importantes pour l’usager francilien :

•             l’amélioration de l’exploitation routière : traitement des points de congestion, production de données trafics en temps réel, gestion dynamique des voies et des vitesses… ;
•             le déploiement de flottes de véhicules connectés, de véhicules autonomes ou de flottes de véhicules propres mutualisés… ;
•             la mise en place de nouveaux services partagés ou d’outils d’information destinés à réduire la congestion ou à en diminuer l’impact en cas de pics de pollution ;
•             le développement de nouvelles technologies routières permettant de faciliter l’entretien de la voirie, l’implantation de bornes de recharge ou la récupération d’énergie.

L’ensemble de ces actions d’innovation sur le réseau routier national en Île-de-France pourront bénéficier du fonds pour la route intelligente mis en place par la Région et doté de 60 M€ d’ici 2020. Alain Vidalies rappelle également que l’Etat et la Région viennent de décider, à l’occasion de la révision du contrat de plan, d’accroitre de 60 M€ leur effort d’investissement routier pour accélérer les projets qui concourent à la décongestion de ce réseau. Le ministre a proposé par ailleurs aux partenaires de la Métropole du Grand Paris, à la Maire de Paris et à la Région Île-de-France d’engager en 2017 un programme d’innovation plus large destiné à fédérer les nombreuses initiatives qui se développent actuellement dans la région capitale sur les thématiques des transports intelligents.

idf-1misnis-

 

Enregistrer

A voir

asa-1-

Asus fait affaire avec Transatel

L’opérateur alternatif français a convaincu le constructeur Asus d’embarquer une carte LTE...