Accueil / Actualité / Les Russes ont fait plus de dégâts que prévus

Les Russes ont fait plus de dégâts que prévus

On croyait que les hackers russes avaient pollué quelques dizaines de milliers de comptes Facebook ou Twitter. Et bien non. Les premières estimations étaient largement sous-estimées. Selon Twitter, au moins 1,5 millions d’Américains ont profité la propagande russe pendant les élections de 2016. Et semble-t-il, il ne s’agit que d’une estimation minorée.Certains experts parlent de 126 millions de personnes !

Au cours de leur audition par le Congrès des Etats-Unis, les représentants de Twitter avaient fourni des chiffres largement inférieurs. Ils incluaient les suivistes des quelques trois milles comptes ouverts par l’Internet Research Agency, l’armée de trolls créée par les services russes, ainsi que les utilisateurs qui relayaient les messages ou qui les citaient dans d’autres tweets.

Par contre Twitter avait ignoré les utilisateurs qui avaient vu sans interagir avec la propagande russe, ni les effets provoqués par les quelques 50 000 bots russes en action en novembre 2016, au moment crucial des élections. Pour l’instant, les porte-paroles de Twitter n’ont pas réagi, mais voilà qui va ajouter de l’eau au moulin des contempteurs du site de micro-blogging.

 

Congrus-1-

 

A voir

Apple qui rit, Samsung qui sanglote, monde cruel…!

Force centripète contre force centrifuge…!