Accueil / Actualité / Salon de la Photo, en pole pour une 1ère européenne du « plein format »…

Salon de la Photo, en pole pour une 1ère européenne du « plein format »…

Le salon de Paris sera le premier grand événement dédié photo de la planète permettant au public et aux professionnels de découvrir le plein format. Une fort belle opportunité… à ne pas gaspiller…!

 DVSM, 24 juillet 2019. Depuis quelques saisons, l’actualité des salons est déprimante. Il flotte comme une fin de période, provisoire ou plus, pour de nombreux rendez-vous. Et pourtant, tous les organisateurs ne sont pas logés à la même enseigne. Question de circonstances, d’opportunités… Au fond, l’intérêt d’un salon est étroitement lié à ce qu’il est possible d’y découvrir. C’est en particulier très vrai pour ce qui concerne le public. Et, force est de constater que les expositions qui misent beaucoup sur ce public ont eu moins tendance à enregistrer une baisse de leur fréquentation et de leurs exposants que ceux se voulant surtout pros. Pour ce qui concerne la photographie, le Salon de la Photo de Paris (cher à DVSM)*, avait pour privilège à double tranchant d’être le lieu où les nouveautés de la Photokina arrivaient juste après le salon d’outre-Rhin. Lequel n’aura pas lieu cette année. Ses instances organisatrices tablent sur une remontada appuyée sur un délicat et périlleux changement de saison (il vise le début de l’été) pour tenter de renverser une vapeur que certains observateurs considèrent déjà comme définitivement destructrice.

En l’absence de ce concurrent et compte tenu des informations arrivées de l’industrie au cours des semaines récentes, une étape se franchit, celle du « plein format ». Que l’on aura vu nulle part ailleurs, dans aucun salon de grande capitale, lorsque le Salon de la Photo de Paris ouvrira ses portes. C’est cette année, ou jamais. Et déjà, le rêve s’installe. Exposants et organisateurs auront-ils le réflexe de profiter de cette occasion pour, par exemple, inviter de nombreux pros (photographes et distribution) d’Allemagne et d’autres pays européens à venir découvrir les équipements, discuter avec les industriels, etc…? Oseront-ils repousser tous les « ce n’est pas possible« … possibles, pour ceci, à cause de cela…? Déjà, le rêve s’est installé.  Au pays de Nicephore Niepce, est-ce un rêve coupable…? Chiche…!

* Rappelons que DVSM a été partenaire presse du Salon de la Photo de Paris de la naissance de l’événement jusqu’à la fin de nos parutions en « presse papier » et « Ligne & Papier ». Il est possible d’en retrouver les reportages, au fil des pages du magazine, à lire ou relire ICI.

Source DVSM

A voir

Fin du projet EUROPACITY, ne serait-ce rien d’autre qu’une victoire des écologistes…?

Entre activité économique et vivacité écologiste, les atomes ne sont décidément pas réellement crochus.