Accueil / Actualité / Samsung assume grave

Samsung assume grave

Depuis cet été, le monde de la téléphonie haletant attendait les résultats de l’enquête interne destinée à élucider le mystère des batteries des smartphones Note 7. Samsung, à qui cette histoire a couté près de deux milliards de dollars directement, et nettement plus autrement avait promis de conduire une enquête minutieuse et sincère. Vendredi dernier, le Wall Street Journal avait révélé que l’explosion des batteries était sans doute due à un défaut du design de l’emplacement de ces batteries qui chauffaient parfois jusqu’à exploser.  Lundi, Koh Dong-jin le patron de la division Mobile a expliqué que l’explosion des Galaxy Note 7 était bien provoqué par des problèmes de batterie.

Pour parvenir à ces conclusions, Samsung a mobilisé une armée de sept cents ingénieurs et techniciens qui ont testé deux cent mille terminaux et trente mille batteries ! Plusieurs laboratoires indépendants américains ou européens ont également été mandatés. Koh Dong-jin a tenu à présenter ses excuses à ses clients et surtout assume « la responsabilité de ne pas avoir identifié et vérifié les problèmes qui se présentaient sur le design et la fabrication des batteries.  Nous avons pris des mesures correctrices pour nous assurer que cela ne se reproduise jamais. » Koh Dong-jin a également affirmé qu’à ce jour 96% des Note 7 commercialisés avaient été récupérés par Samsung.

 

-Samsung-

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

dorcel-1-

Le porno exige des qualifications de premier ordre

Le producteur de films pornographiques Marc Dorcel ouvre son incubateur le Dorcel Lab, dédié aux ‘’ startups osées’’.