Accueil / IT Business / Samsung connecte le Who’s

Samsung connecte le Who’s

Plus branché tu meurs. Déjà, le Who’s figurait en bonne place dans l’agenda du noctambule parisien qui sait ‘’where to be’’. Mais maintenant, Samsung aidant, le Who’s devient le must de la branchitude totale. Afin de simplifier la gestion du restaurant, la direction du Who’s a demandé à l’éditeur Apycat de doter ses personnels de solutions de mobilité. Apycat a choisi les montres Gear, et les smartphones Galaxy S5, Galaxy Tab4 et Note PRO de Samsung.

Le tout fonctionne avec l’application Menu Tactile développé par Apycat afin d’améliorer le service en salle, au bar et en cuisine. L’amélioration des communications entre la salle, la cuisine ou le bar améliore sensiblement le service. « Nous voulions affirmer notre différence auprès de nos clients mais aussi simplifier notre travail et optimiser le service. C’est ainsi que nous avons pensé à une solution de connectivité au sein du restaurant. Apycat nous a accompagné dans notre réflexion et proposé une solution complète et sur mesure basée sur les terminaux Samsung et son application métier.

Si la qualité des produits Samsung a été un critère de choix, l’idée d’utiliser une montre connectée au sein du restaurant nous a paru innovante, pratique et à l’image de notre restaurant » explique Jean-Bernard Meneboo, propriétaire du Who’s. Chaque serveur est  équipé d’une Gear 2 et d’un Galaxy S5. Le smartphone sert à prendre les commandes et de lancer instantanément la préparation des boissons et des plats. En cuisine et au bar, les commandes s’affichent en temps réel sur les tablettes Galaxy Tab4 et les cuisiniers et les barmen peuvent lancer les préparations. Grace à la Gear 2,   les serveurs sont prévenus que les commandes sont prêtes.

Une tablette Galaxy fait office de caisse enregistreuse. Les commandes sont enregistrées et les additions évoluent au fur et à mesure. La tablette est connectée au système de paiement de l’établissement de façon sécurisée.  « Le dispositif nous permet de gagner en productivité et de superviser l’intégralité de notre activité. C’est un tel succès auprès de nos clients comme de nos collaborateurs que nous envisageons d’étendre la solution à nos autres établissements.

Pour aller plus loin, nous réfléchissons également à de nouvelles idées s’appuyant sur les technologies mobiles, comme une carte entièrement digitalisée par exemple », conclut Jean-Bernard Meneboo, propriétaire du Who’s.

A voir

PADA-350

Une nouvelle tuile tombe sur SFR

Patrick Drahi ne mécontente pas seulement ses salariés et ses concurrents...