Accueil / IT Business / Samsung : l’emploi d’enfants dans une usine

Samsung : l’emploi d’enfants dans une usine

Samsung se défend contre  un rapport de l’ONG Child Labor Watch qui pointait l’emploi de sept enfants dans une usine chinoise. L’enquête de l’ONG, menée en juillet, révélait en effet  l’emploi de sept enfants de moins de 16 ans, le plus jeune à 14 ans. Selon Child Labor Watch, 50 à 100 enfants travailleraient dans l’usine, sur 2 000 employés. Les conditions de travail de ces ouvriers seraient de onze heures de labeur par jour, avec des dépassements réguliers de quatre à cinq heures, six jours par semaine. A cela s’ajoute des amendes et des sévices en méthodes de punition…

Samsung a aussitôt procédé à un audit de ladite usine, et les employés de Samsung ont finalement conclu qu’il n’y avait pas d’enfant travaillant illégalement dans l’installation. Dans son rapport, l’entreprise explique : « Nous avons identifié des ouvriers sous l’âge de 18 ans sur le site. Ces ouvriers ont plus de 16 ans et sont des étudiants ou stagiaires, leur présence est donc légale ».

Dans son rapport, l’OIT (Organisation Internationale Du Travail)  donne  le chiffre de 215 millions d’enfants entre 5 et 17 ans exerçant une activité en 2012, 23 % de cette tranche d’âge, dont 210,8 millions entre 5 et 14 ans. Ils ne vont pas à l’école et n’ont pas ou peu de temps pour jouer. Ils ne reçoivent souvent pas l’alimentation ni les soins qui leur conviennent. On les prive de leur enfance. Plus de la moitié de ces enfants sont exposés aux pires formes de travail des enfants: conditions de travail dangereuses, esclavage, ou autres formes de travail forcé; activités illicites, y compris le trafic de drogue et la prostitution; enrôlement dans un conflit armé…

Consternant dans un monde qui se dit et se veut humain !

M.G

A voir

can-1-

Canon : des objectifs pour des objectifs…

Aucune illusion d'optique dans ces caps franchis par la firme japonaise.