Accueil / IT Business / Samsung mets les pouces

Samsung mets les pouces

Coup de tonnerre dans l’univers des technologies : Samsung stoppe carrément les ventes de micro-ordinateurs Chrome et Windows en Europe. Le constructeur avait pourtant réussi une percée impressionnante au milieu des années 90 avec des PC portables très bien designés.  Il était également un acteur conséquent sur le segment des netbooks, ces petits portables à bas prix qui s’étaient imposés au début de la décennie. Comment analyser le retrait d’un marché important par un constructeur habitué à collectionner les victoires ?

Déjà, Samsung avalise l’échec actuel des PC sous Chrome qui ne trouvent pas leur public. Ensuite, le marché des PC est de plus en plus disputé. Pour s’imposer sur un marché en récession, constructeurs et distributeurs sont contraints de baisser les prix. Les consommateurs n’avalisent plus la course à la puissance et aux performances qui a longtemps permis de maintenir les prix. Les marges sont donc atteintes et la fabrication de ces matériels pose clairement un problème de rentabilité.

Egalement, si le Coréen se retire des notebooks, c’est probablement pour se concentrer sur les futures générations d’ordinateurs mobiles, à commencer par les tablettes où il domine les ventes. Nous ne savons pas non plus,  si Samsung va se retirer d’autres marchés géographiques. D’autres secteurs liés à la micro-informatique comme l’impression risquent également d’être affectés. En tout cas, après le retrait de Sony, c’est un autre acteur majeur qui disparait du paysage de la micro-informatique. Dell, Lenovo, Apple, Asus et consorts peuvent se frotter les mains.

A voir

DROP-1-

Dropbox lance le hors ligne sur Paper.

La nouvelle application mobile Dropbox Paper permet de travailler partout...