Accueil / Actualité / Samsung, une lourde condamnation plonge le groupe coréen dans une sévère tempête.

Samsung, une lourde condamnation plonge le groupe coréen dans une sévère tempête.

La sanction est tombée. La prison ferme à laquelle est condamné le vice-président de Samsung Electronics déclenche une onde de choc en Corée.

DVSM, 19 janvier 2021. Deux ans et 6 mois…! La peine n’a rien de symbolique. Pour répondre de quelques graves malversations, Lee Jae-yong avait rendez-vous au tribunal hier lundi. Ce dernier s’est prononcé, douloureusement. Et déjà, les gazettes locales décrivent un responsable de très haut niveau gérant désormais les options de l’entreprise depuis sa cellule. Loin de ce bouillonnant pays d’Asie, l’impact sera sans doute très atténué. Et heureusement, ce géant industriel n’est pas uniquement piloté par un seul homme. Mais ce dernier (sans doute plus que Chung Hyun-hou, le président en titre) oriente, tranche, décide, en un mot, dirige. Mais au sein de l’entreprise, des responsables n’hésitent pas à parler d’un état d’urgence. Un effet qui sera toutefois relativement moins aigu, car ce vice-président avait déjà effectué une année de prison préventive, qui sera déduite du total de la sanction prononcée.

Dans ses trois grandes spécialités que sont les composants, les télécommunications et les équipements du foyer, les évolutions sont rapides. Pour faire face à tous les facteurs qui pèsent d’une manière essentielle sur la stratégie, une organisation spécifique devrait rapidement être mise sur pieds. Ce d’autant plus que la concurrence est dans une nécessité de réactivité extrême. Entre le segment des smartphones qui s’émousse, celui de la 5G, qui est en pleine effervescence, et les acteurs chinois prêts à profiter du moindre interstice permettant de grignoter des parts de marché, l’heure n’est ni à l’absence, ni à la somnolence.

Source DVSM

A voir

Smartphones, départ significatif des ventes en Europe pour les modèles compatibles 5G…

Alors que le nouveau standard continue de provoquer quelques réactions hostiles chez certains observateurs craintifs......