Accueil / Actualité / Sculpteo dresse l’état de l’art

Sculpteo dresse l’état de l’art

Le spécialiste de l’impression 3D dévoile la nouvelle édition de « State of 3D Printing », son rapport annuel qui dresse un bilan de l’impression 3D et offre un aperçu complet du monde de la fabrication additive. Sculpteo a collecté des données auprès de 1000 professionnels de 62 pays différents.

Les répondants proviennent de secteurs divers comme les produits industriels (17%), les biens de consommation (12%), l’industrie aéronautique et aérospatiale (7%) ou encore la santé (6%).

Cette année, le rapport montre que l’impression 3D est une technique de fabrication fiable, de plus en plus utilisée chaque année. 70% des professionnels augmentent leurs dépenses en impression 3D en 2018, contre 49% l’année précédente, 38% des répondants dépensent entre mille et 10 000 dollars dans cette technologie en 2018, en augmentation de 11% par rapport à 2017. Pour de nombreuses entreprises, cette technique de fabrication est devenue un processus de production ou de prototypage fiable et répandu : 93% des entreprises le considèrent comme un avantage concurrentiel et 74% d’entre elles notent que cette technique est également utilisée par leurs concurrents. Notons que les utilisateurs de la fabrication additive sont satisfaits de leurs investissements.

En 2018, la fabrication additive est principalement utilisée pour la R&D, la conception et la production. Parmi les avantages, les utilisateurs citent la réduction des coûts et le délai d’exécution. 48% des professionnels utilisent la technologie pour concevoir des géométries complexes. Sculpteo note une hausse significative de l’utilisation de l’impression 3D pour les applications dans le domaine de la production : 43% pour des fins de production en 2018 contre 22% en 2017 ! Ce changement provient aussi de l’utilisation plus large des matériaux métalliques et des technologies Direct Metal Laser Sintering a également connu une augmentation significative.

Le nombre d’entreprises possédant au moins une imprimante 3D a augmenté de 22% l’année précédente.  Cette évolution entraîne une hausse des compétences et la moitié des professionnels se considèrent aujourd’hui des experts de la fabrication additive, contre 20% l’année dernière.  39% des entreprises affirment que le développement de produits est leur première priorité. Les professionnels veulent également offrir des produits personnalisés et des séries limitées (25%), et augmenter la flexibilité de la production (19%).

En conclusion, les entreprises chercheront à accroître l’expertise et la formation de leurs collaborateurs. Selon Sculpteo, le manque de personnels compétents bloque souvent les entreprises dans leur utilisation de l’impression 3D.

 

A voir

Centre-ville, qui peut redynamiser le commerce des avenues…?

La réponse est simple, c'est le commerce lui-même qui peut réagir, à condition de ne pas trop attendre.