Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Sécurité et transparence, au coeur des développements chez Zoom

Sécurité et transparence, au coeur des développements chez Zoom

La sécurité est un sujet au cœur des réflexions des entreprises qui veulent s’assurer que leur environnement soit sécurisé pour les collaborateurs sur site ou à distance. Ce mot “sécurité” englobe beaucoup de choses, c’est un vaste sujet qui, chez Zoom, est une valeur essentielle car indispensable au quotidien.

Depuis une décennie, Zoom a créé une expérience transparente, sûre et sécurisée. Nous avons amélioré la sécurité, innové sans cesse et mis à jour notre plateforme afin de satisfaire les besoins en constante évolution de nos utilisateurs du monde entier. Et nous y travaillons continuellement.

Parce que Zoom est une plateforme sécurisée et fiable, de nombreux professionnels du privé comme du public – industrie, éducation, médical, énergie – l’ont utilisée pour garder le lien entre les équipes mais aussi avec les clients durant la pandémie et encore aujourd’hui et à l’avenir avec le travail hybride qui devient la nouvelle norme.

En 2021, la sécurité et la protection des données sont devenues une priorité pour bon nombre d’entreprises permettant à leurs salariés de travailler d’où ils le souhaitent. Quel que soit l’usage que nos utilisateurs font de notre plateforme : visioconférence bien sûr mais aussi téléphonie, webinaires, chat, événements, etc., ils recherchent la même chose : ne pas voir leurs informations filtrer, se faire hacker, et surtout protéger les données de leurs propres clients.

Dès avril 2020, Zoom a mis un gros coup d’accélérateur pour renforcer la sécurité de sa plateforme. Plus de 500 000 entreprises nous font confiance et bénéficient des standards de sécurité reconnus. Nous avons mis en place le chiffrement de bout en bout (E2EE) optionnel qui utilise par défaut le cryptage AES-GCM 256 bits. Dans une réunion dont l’option E2EE est activée, personne d’autre que chaque participant – pas même les serveurs de Zoom – n’a accès aux clés de cryptage utilisées pour crypter la réunion. Ce chiffrement de bout en bout est essentiel pour garantir la sécurité et la confidentialité des données échangées. Cette protection est encore renforcée car les administrateurs sont autorisés à choisir par quelles zones géographiques passent leurs communications.

Les plateformes de communications unifiées (UCaaS) doivent assurer la sécurité de leurs utilisateurs. Il faut aussi avoir à l’esprit qu’avec cette explosion des usages chez des personnes novices en termes de protection informatique, il est indispensable de proposer des fonctions de sécurité simples et ergonomiques. L’utilisateur ne doit pas avoir à réfléchir pour sécuriser ses échanges : nous avons mis en place des actions simples qui les protègent comme les salles d’attente, les mots de passe obligatoires, la possibilité de bannir ou de bloquer des participants directement en réunion, ou encore la création de liens uniques pour chaque réunion.

La protection de la vie privée est aussi dans l’ADN de Zoom. Depuis avril 2021, nous avons déployé de nouvelles notifications de confidentialité permettant aux utilisateurs de mieux comprendre qui peut voir, enregistrer et partager du contenu lorsqu’ils rejoignent des réunions ou des événements hébergés sur Zoom.

Au-delà des améliorations intrinsèques apportées aux plateformes comme Zoom, chaque entreprise doit s’atteler à former ses collaborateurs à une bonne utilisation des outils de communication qu’elle utilise. Sans cela, les efforts de sécurisation déployés par les plateformes peuvent perdre en efficacité. Ce qui est rassurant pour ce nouveau monde du travail hybride dans lequel nous sommes entrés rapidement, c’est qu’il est simple de se protéger en utilisant les solutions technologiques de collaboration en respectant des règles de base faciles à mettre en place. Par exemple, il ne faut jamais partager les liens des réunions sur les réseaux sociaux. C’est un peu comme laisser les clés sur sa porte et l’annoncer sur Internet. Mieux vaut prévenir que guérir !

Par Charlotte Nizieux, porte-parole de Zoom France

A voir

Réemploi et économie circulaire : deux piliers du numérique responsable

Si la transformation digitale est le projet stratégique que les organisations doivent mener à bien pour rester compétitives et se développer....